Ma Thèse en 180 secondes : Arlette Masamuna Silumvumina représentera la République démocratique du Congo

La lauréate de MT180 en RDC

La finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes (MT180) » en République démocratique du Congo (RDC) s'est déroulée le 9 juin 2017 à l'Institut français de Kinshasa, organisée par le campus numérique francophone de l'AUF à Kinshasa. Arlette Masamuna Silumvumina a remporté la compétition devant 9 autres candidats.

Inspiré du concours australien Three minutes thesis, « Ma thèse en 180 secondes » a été initié au Québec en 2012 par l’Association francophone pour le savoir (ACFAS). Ce concours de vulgarisation scientifique lance aux doctorants francophones le défi de présenter l’objet de leurs années de recherches en trois minutes. L’objectif est d’exposer le sujet de leur thèse en français de façon claire, concise, convaincante et souvent humoristique, avec une seule diapositive pour support.

Arlette Masamuna Silumvumina, jeune docteure de l’Université catholique du Congo, a présenté sa thèse intitulée « Étude de la médiatisation de la Journée internationale de la Femme dans la presse de Kinshasa ». Sa recherche est une étude des récits médiatiques de la journée internationale de la femme dans quatre organes de presse écrite de la capitale congolaise : La Référence plus, Le Potentiel, L’Observateur et Uhuru. La jeune femme a remporté le prix du jury et le prix du public. Elle représentera la RDC à la finale internationale de MT 180 qui aura lieu le 28 septembre 2017 à Liège (Belgique).

Le 2ème prix du jury a été décerné à Charles Nkiere Bel-Kiansil, doctorant à l’Université de Kinshasa. Sa thèse a pour sujet « La dramaturgie de Norbert MIKANZA: structure, esthétique et idéologie ». Le 3è prix est revenu à Aristarque Mulonda, doctorant à l’Université national pour ses travaux de recherche sur le thème « Activités antiplasmodiale et hypoglycémiante des extraits aqueux et organiques de Phyllanthus sp.  »

L’AUF est partenaire de « Ma thèse en 180 secondes » depuis 2015, et organise cette année les finales nationales dans huit pays dont la RDC et le Cameroun pour la région Afrique centrale et Grands lacs.

La finale nationale en RDC, qui participe au concours pour la première fois, a mis en compétition dix candidats issus de quatre établissements universitaires membres de l’AUF en RDC, à savoir l’Université pédagogique nationale, l’Université catholique du Congo, l’Université de Kinshasa, l’École régionale postuniversitaire d’Aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux.

La finale nationale du Cameroun aura lieu le 28 juin 2017 à l’Institut français de Yaoundé.

Date de publication : 19/06/2017

Axe(s)

+ Recherche

Plus d’actualités

Deuxième session annuelle de la Commission régionale d’experts et première réunion du Conseil régional d’orientation stratégique de l’AUF en Afrique centrale et Grands lacs
Lire la suite
MA THÈSE EN 180 secondes : Une finale internationale 100% féminine pour l’AUF
Lire la suite
L’Agence universitaire de la Francophonie invitée aux « 8ème Jeux de la Francophonie Abidjan 2017 »
Lire la suite
Université de Montagnes : un atelier pour inciter les enseignants au montage des formations en ligne
Lire la suite
Brazzaville : un atelier pour sensibiliser la communauté universitaire à la version 6 du protocole internet
Lire la suite