Transfert de l’Institut de la Francophonie pour la Médecine Tropicale (IFMT) au gouvernement lao

Au centre, de gauche à droite : M. Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l'AUF ; Prof. Assoc. Dr Bounkong Syhavong, Ministre de la Santé du Laos

Le 25 août 2017, Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l'AUF, et le Prof. Assoc. Dr Bounkong Syhavong, Ministre de la Santé du Laos, ont signé une convention validant le transfert de la responsabilité et de la gestion de l’Institut de la Francophonie pour la médecine tropicale (IFMT) au Ministère de la santé du Laos. Cet institut a été créé il y a plus de 15 ans par l'AUF à la demande du gouvernement lao pour consolider l'offre de formation supérieure au Laos dans le domaine de la santé. Il sera désormais administré par le Laos et différents partenaires.

L’Institut de la Formation pour la Médecine Tropicale au Ministère de la santé (IFMT) sera intégré à l’Institut national de Santé publique (INSP) du Laos. Ce transfert prévoit que la nouvelle unité de médecine tropicale se place sous l’égide d’un consortium composé de l’INSP du Laos, de l’Université Laval (Canada), déjà engagée auprès de l’Institut depuis 2015, de l’Université de Bâle (Suisse) et de l’Université de Médecine et de Pharmacie de Haiphong.

L’IFMT a été créé par l’AUF à la demande du Gouvernement lao pour servir d’école post-graduée en médecine tropicale. L’institut, implanté à Vientiane, délivre un diplôme de Master en Santé internationale et médecine tropicale. La première promotion d’étudiants a été accueillie en 2000. Depuis, plus de 200 médecins provenant du Laos, mais aussi du Vietnam, du Cambodge, de Chine, de Madagascar, du Tchad et du Bénin, ont été formés à l’IFMT. En 2015, la qualité de la formation donnée à l’IFMT lui a permis d’intégrer le réseau tropEd, l’organisation d’accréditation internationale de formations en santé pour les populations vivant en zone tropicale.

L’IFMT est en lien étroit avec des partenaires nationaux et internationaux, notamment l’Université des Sciences de la santé du Laos, l’Université Laval à Québec, l’Institut d’Epidémiologie et de Neurologie tropicale de l’Université de Limoges, l’Université Libre de Bruxelles, l’Institut tropical et de santé publique suisse, l’Université de Médecine et de Pharmacie de Haiphong au Vietnam, l’Université médicale de Kunming en Chine, l’Institut Pasteur du Laos, le Centre d’Infectiologie Christophe Mérieux du Laos, le Wellcome Trust-Mahosot-Oxford Collaboration in Laos et l’Institut de Recherche et Développement (France). Ces partenaires participent à la formation delivrée par l’Institut en apportant leur expertise lors de cours et de séminaires. Ils participent aussi à la recherche en supervisant plusieurs mémoires d’étudiants.

A l’occasion de cette cérémonie, M. de Gaudemar  a reçu, au nom de l’AUF,  la Médaille de l’Amitié du Ministère de la Santé par M. Syhavong.

Date de publication : 31/08/2017

Plus d’actualités

Quatre nouveaux membres de l’AUF en Asie-Pacifique
Lire la suite
Renforcer l’employabilité des étudiants
Lire la suite
Un premier pas vers l’université nationale bilingue du Vanuatu
Lire la suite
Rencontre étudiants-entreprises à Phnom Penh
Lire la suite
Le Président de la République française sollicite l’AUF pour la diffusion du savoir francophone
Lire la suite