Témoignages

Prenez connaissance des témoignages de quelques personnes qui ont bénéficié des services ou des actions de l'AUF.

Mamoudou Gazibo, professeur agrégé au Département de science politique à l’Université de Montréal

«Cette bourse d’excellence a été déterminante. Si je ne l’avais pas eue, je ne serais pas venu à Montréal et je n’aurais pas le poste et la carrière que j’ai maintenant. J’ai fait une année à Montréal et cela m’a ouvert la voie au poste que j’ai depuis dix ans.»

Jean Shannon Beaublanc, étudiant en Master « Économie sociale et solidaire » à l’IFAG, Sofia en Bulgarie.

« J’ai connu l’IFAG à travers la publication de la lettre électronique de l’AUF à laquelle je me suis abonné depuis 2006. Cette publication me tient informé de toutes les activités, à travers toutes les régions du monde où l’AUF est présente ou a établit des partenariats ».

« Je souhaite que ce premier contact avec la Francophonie soit le début d’une longue collaboration. Je suis convaincu que je vais être admis à l’un des collèges doctoraux de l’AUF, et, le cas échéant intégrer le réseau de chercheurs de l’Agence soit à titre de Professeur ou de Consultant ».

Olga Haddad, ancienne bénéficiaire d'une bourse CIME (Cursus intégré pour la mobilité des étudiants) pour un DESS de pharmacocinétique à Paris.

« Grâce à l'AUF, j'ai eu une année riche en expérience, avec des stages variés au sein de l'industrie pharmaceutique, dans les département de recherche et développement qui malheureusement ne sont pas encore développés au Liban. J'ai senti que je pouvais trop faire si j'en avait l'opportunité. On sent que la science se dilate tant il y a des facilités et des possibilités ».

Charbel Salloum, ancien bénéficiaire d'une bourse de mobilité AUF, pour poursuivre un DEA à l'université de MONTESQUIEU - Bordeaux IV

«Les bénéfices de ma mobilité ont été sans contestation, enrichissants que cela soit sur le plan académique ou culturelle. Je peux vous affirmer que sur le plan académique, les enseignements suivis en mobilité m'ont parus très abordable et fructueux . De plus, ma vision de la Francophonie a bel et bien évolué au cours de mon séjour et m'a permis surtout de me rapprocher progréssivement de la culture française». « Tout fut enrichissant, je garde un merveilleux souvenir de cette année et cela grâce à l'AUF ».

M. Lassaad Hedhili, maître assistant à l’Institut Préparatoire aux Etudes d’Ingénieurs de Nabeul (Tunisie).

Grâce au soutien de l’AUF, par le biais de son campus numérique francophone à Tunis, M. Lassaad Hedhili, maître assistant à l’Institut Préparatoire aux Etudes d’Ingénieurs de Nabeul (Tunisie), a pu perfectionner sa recherche, ce qui lui a permis de lancer un micro-projet sous forme d’un cours en ligne. Le cours s’intitule « les antioxydants dans les aliments ».