Partager sur:

Assises pour le renforcement de la cybersécurité dans l'espace francophone à Madagascar

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et avec l’appui de l’Autorité de Régulation des Technologies de Communication (ARTEC) de Madagascar, a organisé les 2 et 3 novembre 2016 les ''Assises Francophones de la Cybersécurité'' à Antananarivo, Madagascar. Labellisée par le XVIe Sommet de la Francophonie, cette manifestation a regroupé une centaine de participants issus des universités, d’institutions gouvernementales et non gouvernementales, du secteur privé et de la société civile.

Date de publication: 7 novembre 2016

-International -Afrique centrale et des Grands-Lacs -Afrique de l'Ouest -Amériques -Asie-Pacifique -Caraïbe -Europe centrale et orientale -Europe de l'Ouest -Maghreb -Moyen-Orient -Océan Indien

Face à la croissance des pratiques cybercriminelles dans le monde, l’AUF a conforté cette année son engagement pour le renforcement de la cybersécurité et de la cyberdéfense dans l'espace scientifique francophone. L'Agence s’inscrit ainsi dans la dynamique demandée par l'Organisation Internationale de la Francophonie qui invite tous les opérateurs de la Francophonie à se mobiliser et à unir leurs efforts dans ces domaines.

Après avoir organisé trois rencontres dans le domaine de la cybersécurité, à Hanoi (Vietnam) et Tunis (Tunisie) en juillet 2016 puis à Beyrouth (Liban) en octobre 2016, l’AUF a réuni une centaine d’experts dans le cadre d’Assises consacrées à la cybersécurité les 2 et 3 novembre 2016 à Antananarivo (Madagascar).

Alimentées par les résultats des rencontres régionales préalables, les Assises ont permis à la centaine d’experts présents de mener une analyse commune et de réfléchir à l’élaboration d’une stratégie de renforcement de la cybersécurité et de la cyberdéfense dans l’espace scientifique francophone, sur les axes sensibilisation, formation et recherche.

L’émergence de réseaux francophones en matière de cybersécurité, tant au niveau gouvernemental qu'universitaire, est l'une des priorités identifiées.

Parallèlement aux assises, deux ateliers de travail se sont tenus : l'un sur la politique de sécurité des systèmes d'information, ouvert largement à des institutionnels et des acteurs du secteur privé, et l'autre, plus technique, sur le piratage éthique destiné à des informaticiens confirmés.

Sur un plan politique,  ces Assises ont permis d'élaborer la proposition d’une  « Initiative francophone de renforcement de la cybersécurité » menée en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie et les opérateurs de la francophonie multilatérale impliqués. Cette proposition sera soumise aux Chefs d'Etat et de gouvernement réunis au prochain Sommet de la Francophonie à Madagascar en novembre 2016.