Partager sur:

Haïti : l'intelligence artificielle au service de l'enseignement en ligne

Le laboratoire SITERE de l’École supérieure d'Infotronique d’Haïti mène depuis près d'un an un projet de recherche ambitieux baptisé THESSIA. Le défi est de créer des services personnalisés pour l'enseignement en utilisant des techniques d'Intelligence Artificielle.

Date de publication: 6 décembre 2016

-Caraïbe

Les porteurs du projet THESSIA pensent que l'explosion des MOOC ne doit pas masquer le nombre élevé de décrochages des apprenants. Ces décrochages arrivent souvent dès les premières semaines de formation à cause, au moins en partie, de l’absence de suivi pédagogique prenant en compte le profil de l’apprenant.

Le laboratoire SITERE travaille sur l’implémentation d’une surcouche logicielle capable d’offrir des services pédagogiques et didactiques automatisés avec l'aide de l'Intelligence Artificielle. L’objectif est d’offrir une expérience d'apprentissage intégrant un suivi adaptatif et personnalisé, au plus proche du profil de chaque apprenant. Quelques-uns des services tutoriels envisagés sont :

  • l'aide à la résolution d'exercices
  • le diagnostic du comportement
  • le diagnostic des connaissances
  • la suggestion de ressources pédagogiques à consulter
  • le suivi de la progression des réussites et des acquis.

Schema_THESSIA.png

 

La production de ces services passe par la collecte, le traitement et l’analyse des traces d’activités des apprenants. Ces données permettent de modéliser leur profil, de comprendre leurs stratégies d'apprentissage et de leur proposer des rétroactions pédagogiques adaptées.

Le projet THESSIA est aujourd’hui dans sa phase de développement informatique. Il fait intervenir les laboratoires d’Informatique de Grenoble et de l’Université Paris 6 (LIP6), l’Université Quisqueya (Haïti) avec des interventions ponctuelles de l’Université du Québec à Montréal. L'Agence universitaire de la Francophonie dans la Caraïbe finance ce projet en facilitant le dialogue d'expertise entre ces structures.

 

Porteur de projet

Ben Manson TOUSSAINT, Ph. D.