Partager sur:

Appel à contribution : Quel développement urbain pour la « ville post-crise » ?

Ce colloque est organisé par l'Université Paris 8 en partenariat avec l'Université d'Etat d'Haïti, l'Université de Quisqueya et l'EPFL (Suisse). Il se tiendra à Port-au-Prince du 25 au 27 avril 2017. Intitulé « Port-au-Prince : entre vulnérabilités et croissances urbaines, constructions d’une métropole caribéenne », il est en grande partie financé par l'Union Européenne.

Date de publication: 25 novembre 2016

-Caraïbe

Argumentaire

Des grandes villes dans le monde ont connu des épisodes traumatiques de fortes ampleurs (catastrophes naturelles, conflits armés) entraînant la mort de milliers de citadins et leurs déplacements massifs. Les dégâts matériels peuvent aussi être impressionnants, débouchant sur une désorganisation fonctionnelle et structurelle de la ville et renforçant ses vulnérabilités. Ces moments ou périodes de conflits politiques ou de survenue des catastrophes naturelles constituent un temps de crise parfois aiguë. La reconstruction devient alors le maître mot dans le réaménagement des villes touchées par ces crises avec une multiplication des acteurs locaux comme internationaux, ONG, organisations multilatérales, et des pouvoirs publics souvent fragilisés par la crise.

Dans le cadre de ce colloque, nous souhaitons élargir les interrogations de la reconstruction post-crise, objet de multiples débats, à celles du développement post-crise de ces villes en questionnant de façon transversale les politiques publiques, les problématiques foncières ou environnementales. Nous souhaitons plus particulièrement examiner quatre dynamiques autant spatiales, sociales qu’économiques au sein du tissu urbain dense ou dans ses périphéries. Chacun de ces temps de débat interrogera le rôle de la crise et notamment l’importance qu’elle revêt en tant que facteur de causalité des évolutions récentes qui marquent ces villes.

 

Candidatures

Date limite de soumission des résumés : 30 janvier 2017 (environ 1 000 signes, anglais ou français)

L’acceptation sera notifiée aux auteurs à la fin du mois de février 2017.

Les contributeurs dont la proposition est retenue devront envoyer leur texte avant le 15 avril (dernier délai) en anglais ou en français avec deux résumés de 1 000 signes dans les deux langues, l’ensemble ne devant pas dépasser 35 000 signes.

Pour soumettre votre résumé, envoyez à : benoit.goffin@univ-paris8.fr

Télécharger la version intégrale de l'appel à contribution.