Priorité 1: Langue française

Alors que l'intensification de l'effort de recherche des universités au niveau international tend à privilégier l'usage d'une seule langue de travail tout en promouvant un modèle universitaire unique, l'Agence universitaire de la Francophonie se donne comme priorité de faire vivre la diversité des langues, des cultures et des modèles d'université, au service du développement de sociétés autonomes et solidaires.

Cette orientation s'accompagne d'une responsabilité, qui relaie l'engagement de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : faire la promotion de la Francophonie, tant au niveau de la langue, de la culture que des valeurs. Ainsi, tous les chantiers où s'engagera l'Agence universitaire de la Francophonie sur la période 2014-2017 favoriseront le développement et l'usage de la langue française en tant que langue internationale, en même temps qu'ils s'appuieront sur elle.

Cet engagement s'étend aux quatre axes de soutien et de développement. Il s'agit notamment d'encourager la consolidation des compétences linguistiques des étudiants et des enseignants, de favoriser l'accès à la documentation scientifique francophone, d'organiser des manifestations thématiques, de créer des réseaux de recherche francophones, ou encore de promouvoir la diversité des modèles de gouvernance.

Parmi les projets développés, une partie touche plus spécifiquement les départements d'études françaises, les centres universitaires de langue et la diffusion des productions scientifiques en français :

  • le soutien aux publications scientifiques francophones : l'AUF aide, sur appels d'offres, la publication d'ouvrages scientifiques francophones, notamment ceux des auteurs du Sud,
  • la formation continue des enseignants de français langue étrangère (FLE) dans ses établissements membres, soit par l'accès à des formations à distance (PROFLE, etc.) soit par des stages ou universités d'été organisés par les directions régionales,
  • l'aide à la rénovation ou à la création de formations dans les départements d'études françaises et les centres universitaires de langue, notamment grâce au projet « Dialogue d'expertise » mené en partenariat avec l'Institut français,
  • le soutien à des projets de recherche en langue, littérature ou didactique, sélectionnés sur appels d'offres ou l'aide à la création de réseaux de chercheurs. Des projets de recherche ont notamment été lancés au Maghreb et dans l'Océan indien, et des réseaux de chercheurs ont été créés en Amérique latine et en Afrique centrale,
  • la remise à niveau linguistique ou la formation en français des étudiants ou des enseignants-chercheurs. Des formations de mise à niveau pour des étudiants ou des enseignants-chercheurs dans plusieurs directions régionales, dont une partie des établissements membres sont situés en dehors de l'espace francophone.
     

L'AUF de plus a développé les outils et des projets suivants :