Deuxième séminaire du Collège doctoral francophone d’Afrique centrale et des grands lacs

Sur le thème de la méthodologie de la recherche, cette manifestation scientifique a eu lieu le 8 octobre 2015 au campus numérique francophone (CNF) de Libreville (Gabon).

Les travaux du deuxième séminaire du Collège doctoral francophone d’Afrique centrale et des grands lacs (CODFRACEGL) se sont déroulés sous la forme d’une visioconférence. Six heures durant, des doctorants et futurs doctorants des universités de Libreville (Omar Bongo – Gabon) Lubumbashi (République démocratique du Congo) et Yaoundé 1 (Cameroun), ont été instruits sur des sujets en rapport avec la méthodologie de la recherche.

Huit communications scientifiques ont en effet meublé les travaux: « Les différentes étapes d’une méthodologie de la reherche« , « le rôle d’un directeur de thèse » et « La gestion du temps dans le déroulement d’une thèse » (Pr Sylvie Bakong), « Intérêt et objectif d’une recherche  » (Pr Mike Moukala Ndoumou), « Formulation d’une problématique » (Maître Hdr Elisabeth Oyane&Megner et Maître Faustin Mounguengui); « Collecte de données dans une recherche » (Maître Rano Nguema), « La bibliographie: la norme APA » (Pr Jean Aimé Boussougou); « Application word pour la  bibliographie » (Dr Régis Ollomo Ella). Des interventions de haut niveau qui ont suscité des échanges de qualité pour le plus grand plaisir des participants et des organisateurs.

Les autorités décanales de l’Université Omar Bongo, en l’occurence Mme Monique Mavoungou Bouyou, Doyenne de la Faculté des lettres et sciences humaines, par ailleurs Présidente en exercice du CODFRACEGL, ses deux vice-doyens, M. Théodore Kouma et Mme Marie-France Andeme Allogo, ont honoré de leur présence cet événement dont ils ont également assuré la supervision. Ils étaient assistés de deux experts venus d’Europe : M. Heinz Bouillon, Représentant scientifique de l’Association des facultés et établissements de lettres et sciences humaines (AFELSH) au sein du CODFRACEGL, et M. Louis Gerrekens, Vice-président de ladite association.

Pour rappel, la création du CODFRACEGL est né de la décision de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) d’inscrire les réseaux institutionnels dont l’AFELSH, dans la logique des projets. Ce collège doctoral est le canal choisi par l’association pour traduire sa volonté d’axer prioritairement son action sur le renforcement des capacités des Facultés de lettres et sciences humaines (FALSH) d’Afrique centrale, orientale et des grands lacs dans la mise en place du LMD.

Le CODFRACEGL fédère à cet effet les expertises des FALSH des universités de Buea, Douala, Maroua et Yaoundé 1 (Cameroun), Bangui (RCA), Brazzaville (Congo), Bujumbura (Burundi) et Omar Bongo. Ce projet est  entèrement financé par l’AUF. Il bénéficie de l’appui technique et logistique du Bureau Afrique centrale et des grands lacs (BACGL). Le premier séminaire du CODFRACEGL a eu lieu en avril 2015 au siège du BACGL à Yaoundé.

Date de publication : 02/11/2015

Plus d’actualités

Recommandations du symposium « Ressources pétrolières au Liban : vision et développement durable »
Lire la suite
Laura Khassouf, volontaire international au campus numérique francophone de l’AUF au Laos
Lire la suite
Rencontre avec Catherine Cusset, lauréate du prix « Choix Goncourt de la Belgique »
Lire la suite
L’AUF partenaire du Festival « Francofolies », Blagoevgrad 2017
Lire la suite
Sélection 2017 : Appel à projets « Soutien aux formations francophones »
Lire la suite