Instances régionales

La Conférence maghrébine des responsables d’établissements d’enseignement supérieur – COMARES

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie, totalisant plus de 100 universités et grandes écoles, représentent l’un des plus denses espaces d’enseignement supérieur du monde francophone. Les responsables de ces institutions entendent procéder à l’unification universitaire du Maghreb, en développant tout le potentiel universitaire d’une région forte de sa jeunesse, de sa situation géographique et de sa longue tradition culturelle.

La commission régionale d’experts (CRE)

La commission régionale d’experts joue un rôle décisif dans la définition de la stratégie régionale de l’AUF Maghreb. La CRE se compose de trois membres de droit (appartenant au conseil scientifique) et de six membres associés.

Membres de droit

  • Kerkeb Mohamed Larbi, Université Abdelmalek Essaadi de Tanger (Maroc), Président de la Conférence régionale d’experts Maghreb et Président du conseil scientifique de l’AUF
  • Abdelfattah Ridha, Sup’Com de Tunis (Tunisie)
  • Boufaida Mahmoud, Université Abdelhamid Mehri – Constantine 2 (Algérie)

Membres associés

  • Ben Dhia Hamed, Université de Sfax (Tunisie)
  • Boumghar Fatima, Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène d’Alger (Algérie)
  • Filali Maltouf Karim, Université Mohammed V de Rabat (Maroc)
  • Mabrour Abdelouahed, Université Chouaïb-Doukkali d’El Jadida (Maroc)
  • Mekhancha Dahel Corine, Université des Frères Mentouri de Constantine (Algérie)
  • Romdhane Najla, École nationale d’ingénieurs de Tunis (Tunisie)

Actualités

L’école Supérieure d’Agriculture du Kef clôture son auto-évaluation
Lire la suite
La nouvelle promotion de volontaires internationaux de la Francophonie sur le départ
Lire la suite
Échanges de bonnes pratiques sur l’entrepreneuriat étudiant
Lire la suite
Lancement de la huitième édition de l’opération Ingénieuses : Les écoles d’ingénieur-e-s s’engagent en faveur de l’égalité femmes-hommes.
Lire la suite