Aida Ben Ammar, volontaire internationale à la direction régionale Maghreb de l’AUF

BEN AMMAR V2

Aida Ben Ammar participe au programme Volontariat international de la Francophonie (VIF) mis en place par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). D'origine tunisienne, elle réalise sa mission de volontariat au sein de la direction régionale Maghreb de l'AUF à Rabat (Maroc).

Je suis tunisienne et j’ai un master en Marketing et commerce international. Actuellement, je  réalise ma mission de volontariat  à la Direction régionale de l’AUF au Maghreb implanté à Rabat au Maroc. Je suis chargée de projet veille et partenariats.

Avant de me lancer dans cette aventure, je travaillais en tant que chargée de projets pour une ONG américaine qui opère dans le domaine électoral en apportant une assistance technique à l’instance qui organise les élections en Tunisie. J’ai aussi été impliquée auparavant dans des projets de coopération liés au droits de l’Homme, la démocratie et la liberté d’expression dans mon pays après la chute du régime de Ben Ali.

  • Une expérience à l’international en adéquation avec mon projet professionnel

J’ai toujours voulu avoir une expérience de vie à l’étranger. C’est donc un rêve qui se réalise pour moi et dans lequel je me suis beaucoup investie. Cette mission de volontariat au Maroc est une opportunité de prendre du recul sur le milieu dans lequel j’évolue, en essayant de partager mes compétences (et en apprenant évidement) avec un milieu différent où je sors un peu de ma zone de confort.

  • S’engager, apprendre et partager 

Pour moi, il s’agit d’une ouverture sur l’autre, un engagement personnel pour se dépasser. Il s’agit d’être à l’écoute des autres qui ne partagent pas nécessairement le même avis de fait simplement qu’ils ne partagent pas la même culture, éducation, environnement.

  • Quelques conseils pour les futurs volontaires 

Il faut avoir beaucoup de lucidité. Ne pas avoir des attentes , lâcher du lest et se laisser emporter dans l’aventure

Je conseillerais de postuler en fonction du poste et non en fonction de la destination, en visant ce qui correspond le plus à son profil et en étant flexible, ça change en cours de route.

Date de publication : 06/09/2017

Plus d’actualités

À Beyrouth, les forces francophones se rapprochent en faveur de la qualité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche
Lire la suite
Collège doctoral « Patrimoine en Méditerranée », une nouvelle thèse soutenue à Rabat
Lire la suite
Dernier regroupement des doctorants du Collège doctoral maghrébin de l’AUF en langue française
Lire la suite
Rendez-vous le 16 mai 2018 pour le lancement d’une nouvelle édition du Créathon « Spécial francophonie » !
Lire la suite
Marielle Agbahoungbata remporte la finale internationale du Concours MT180
Lire la suite