Cartographie des dispositifs d’accompagnement des étudiants-entrepreneurs au Maroc et en Tunisie

Employees grasping concept

Alors que les initiatives pour encourager l’entrepreneuriat étudiant au Maroc et en Tunisie se multiplient, les liens entre les différents acteurs, les synergies possibles et les complémentarités restent à préciser. Dans le cadre du projet SALEEM (Structuration et Accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb) une cartographie des dispositifs d’accompagnement des étudiants entrepreneurs a ainsi été menée dans les villes de Rabat, Casablanca, Sfax et Carthage. Cette étude, pilotée par le Centre de Recherche de HEM Rabat et de l’Université de Sfax, en collaboration avec l'Université de Carthage, l'Université Mohammed V de Rabat et l'Université Hassan II de Casablanca, permettra d’ajuster l’accompagnement des étudiants entrepreneurs au plus proche de la réalité.

Au niveau académique, des programmes dédiés à l’entrepreneuriat existent, ainsi que différents incubateurs logés dans plusieurs institutions académiques publiques et privées. Cependant, un maillage entre ces différentes initiatives est indispensable pour monter en valeur ajoutée pour les étudiants, mutualiser les investissements et surtout capitaliser sur les expériences.

Bien que l’écosystème entrepreneurial soit bien fourni, avec une implication forte de plusieurs entreprises privées, ONG, organismes étatiques et coopération internationale, le lien avec la sphère universitaire reste faible.

Les rapports de cartographie ont vocation :

  • à identifier les dispositifs d’accompagnement existants,
  • à spécifier les services offerts et les publics-cibles.

Ils intègrent également une analyse des profils types des étudiants-entrepreneurs, de leurs attentes et de leurs besoins.

Ces éléments d’analyse doivent permettre d’adapter au mieux l’accompagnement des étudiants-entrepreneurs, et particulièrement dans le cadre du projet SALEEM, d’orienter les services qui seront proposés au sein des 4 pôles d’accompagnement à Rabat, Casablanca, Sfax et Carthage.

Les deux rapports sont consultables ci-dessous :

Pour en savoir plus sur SALEEM.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication/communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.
Date de publication : 11/06/2018

Dans votre région

Concours Ingénieuses’2018 : une étudiante marocaine reçoit le prix de l’élève Ingénieure Maghreb
Lire la suite
Concours international d’éloquence 2018 : un étudiant béninois remporte le Prix AUF
Lire la suite
Présentation de la cartographie des dispositifs d’accompagnement des étudiants entrepreneurs au Maroc
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Neuvième édition du concours d’interprétation « Fancy fiesta à la française » à Suceava (Roumanie)
Lire la suite
L’AUF et l’Entraide Universitaire Mondiale Canada partenaires
Lire la suite
Nouveau partenariat avec l’Université du Québec à Trois-Rivières
Lire la suite