Marrakech : dernier regroupement du collège doctoral maghrébin de l’AUF en langue française

College-Doctoral_DRM_francais

Le collège doctoral maghrébin en langue française tient son cinquième regroupement à Marrakech du 09 au 13 Octobre 2017. Ce collège doctoral créé par l'AUF accueille 26 doctorants inscrits dans des universités algériennes, marocaines et tunisiennes. Les doctorants se sont retrouvés pour trois jours intensifs d'ateliers thématiques et transversaux.

Les collèges doctoraux soutenus par l’AUF consistent en l’accompagnement d’une cohorte de doctorants venus de plusieurs universités et parfois de plusieurs pays. Décrits comme un « accélérateur de thèses », les collèges doctoraux ont pour but d’apporter, en plus des compléments théoriques et méthodologiques, une motivation supplémentaire aux doctorants, de limiter les risques d’abandon des thèses et de créer des groupes de jeunes chercheurs qui pourront, une fois dans les universités, développer des projets régionaux de recherche »

Organisé depuis 2014, le collège doctoral en langue française (langue, littérature, culture et civilisations) s’est décliné en regroupements semestriels durant lesquels ont été programmés des séminaires, des ateliers et des conférences destinés à apporter aux doctorants un complément méthodologique dans la rédaction de leur thèse, une ouverture vers la pluridisciplinarité et une émulation de groupe.

Après les 4 premiers regroupements à Marrakech (Maroc), Oran (Algérie), Gammarth (Tunisie) et Agadir (Maroc), le cinquième et dernier se déroule à Marrakech. Ce séminaire a été conçu comme un espace de perfectionnement et de partage d’expériences au cours duquel les doctorants tirent des enseignements concrets : rédaction d’articles scientifiques, conception et création de supports pédagogiques numériques, simulation de la soutenance de thèse, etc. Ils sont accompagnés par 10 enseignants-chercheurs, qui ont été présents durant toute la durée du collège doctoral. Issus de leurs thématiques, spécialistes des domaines concernés et expérimentés, ils ont prodigué leurs conseils le temps des regroupements mais aussi dans l’intervalle durant lequel ils restent disponibles et à l’écoute des doctorants.

De gauche à droite: Pr Abdelouahed Mabrour, Université d’El Jadida; Pr Claude Cortier, Laboratoire ICAR-CNRS; Pr Charles Bonn, spécialiste de littérature maghrébine; Mme Hélène DEJOUX, administratrice régionale AUF Maghreb; Pr Mokhtar Sahnoun, Université de Manouba; Pr Samir Marzouki, Enseignant-chercheur.

A ce jour,  3 d’entre eux ont soutenu leurs thèses et  3 sont sur le point de le faire. Un résultat très encourageant pour ceux à qui il reste encore un peu de chemin à parcourir jusqu’à la soutenance.

Date de publication : 11/10/2017

Région(s)

+ Maghreb

Plus d’actualités

Rendez-vous le 16 mai 2018 pour le lancement d’une nouvelle édition du Créathon « Spécial francophonie » !
Lire la suite
Marielle Agbahoungbata remporte la finale internationale du Concours MT180
Lire la suite
Des relations approfondies entre le Maroc et l’AUF
Lire la suite
Des microbourses de recherche pour trois doctorants du Sud
Lire la suite
J-3 avant la finale internationale de MT 180 à Liège !
Lire la suite