Défis sociétaux et gouvernance des universités africaines : le cas des aliments au Maroc, en République démocratique du Congo et au Sénégal (DAFRALI)

aliments

Objectifs :

Renforcer la gouvernance des universités africaines par rapport aux défis sociétaux majeurs. L’étude de cas se focalise sur la sûreté des aliments au Maroc, en République démocratique du Congo et au Sénégal.

PUBLIC CIBLE : 

Universités au Maroc, Sénégal et en République démocratique du Congo

PAYS D’INTERVENTION : 

Maroc, Sénégal et République démocratique du Congo

Dispositif  :

  • Auto-diagnostic de l’autonomie des facultés des Etablissements d’enseignement supérieur (EES) et méthode : le cas de la sureté des aliments et de la sécurité alimentaire.
  • Auto-évaluation de la stratégie de chaque établissement d’enseignement supérieur (EES) : le cas de la sureté des aliments et de la sécurité alimentaire.
  • Analyse des défis sociétaux par chaque université africaine : le cas de la sûreté des aliments et de la sécurité alimentaire.
  • Choix des stratégies par les EES marocains et subsahariens et Plans d’action Pluriannuels: le cas de la sureté des aliments et de la sécurité alimentaire.
  • Mise en œuvre des plans d’action pluriannuels (PAP) par les universités marocaines et subsahariennes : le cas de la sureté des aliments et de la sécurité alimentaire.
  • Assurance Qualité et Monitoring des Résultats.
  • Capitalisation des résultats du projet et diffusion dans l’Union africaine.

ROLE DE L’AUF : 
Coordonnateur

PARTENAIRES FINANCIERS :

Union européenne

COORDONNATEUR DU PROJET :

Direction régionale Europe de l’Ouest de l’AUF

PARTENAIRES OPÉRATIONNELS

En Europe

  • Université de Liège (ULg), Belgique
  • Centre international de recherche agronomique pour le développement (CIRAD), France
  • Université de Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), France
  • École nationale des sciences géographiques (ENSG), France
  • Centre international d’études pédagogiques (CIEP), France
  • Université de Lorraine (UL), France
  • Université de Catania (UNICT) – Italie
  • Universidade Nova de Lisboa (NOVA) – Portugal

Au Maroc

  • Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA)
  • Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA)
  • Université Abdelmalek Essaâdi Tétouan-Tanger (UAE)

En République démocratique du Congo

  • Université de Lubumbashi (UNILU)
  • Université de Kinshasa (UNIKIN)
  • École régionale post-universitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT)

 Au Sénégal

  • Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)
  • Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB)

BUDGET :

1 million d’euros

Principaux résultats attendus :

Renforcer la gouvernance des universités africaines par rapport aux défis sociétaux majeurs. L’étude de cas se focalise sur la sûreté des aliments au Maroc, en République démocratique du Congo et au Sénégal.

PÉRIODE :

2017-2020

Pour accéder au site du projet : DAfrALi

 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.