Améliorer la qualité de l’éducation à l’école et au collège en Afrique

Utiliser le numérique éducatif pour améliorer la formation des enseignants du primaire et des collèges. C'est au cœur de 4 projets soutenus par l'AUF et l'AFD depuis 2016 dans 4 pays : Côte d'ivoire, Madagascar, Mali et Niger. Chaque projet est adapté aux besoins du pays dans lequel il est déployé. Près de 24 000 bénéficiaires sont concernés.

Si l’accès des enfants à l’école a beaucoup progressé en Afrique subsaharienne, la qualité de l’éducation dispensée est un problème majeur. Dans ce contexte, les possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication (TICE) méritent d’être explorées : pour revisiter les modes de formation des enseignants, leur fournir de nouveaux outils pédagogiques et renouveler les pratiques de classe.

C’est dans ce cadre que l’Agence Française de Développement (AFD) et l’AUF soutiennent depuis 2016 quatre projets-pilotes, mobilisant les TICE, pour améliorer la formation initiale et continue des enseignants du primaire et des collèges dans 4 pays. Les deux institutions engagées dans l’amélioration de la qualité de l’éducation fédèrent ainsi leur expertise dans le domaine du numérique éducatif.

Ces projets permettront d’identifier les solutions les plus porteuses d’effets susceptibles d’être déployées à grande échelle.

A mi-étape du parcours, les équipes des 4 projets ainsi que plusieurs partenaires et acteurs du numérique éducatif se sont réunis à Paris du 29 au 31 janvier 2018 dans les locaux de l’AUF. Chaque délégation, constituée notamment des représentants des 4 ministères de l’éducation nationale impliqués dans les projets, a présenté le dispositif mis en place et l’avancée du projet. Pour la plupart, la conception des dispositifs de formation est terminée et la phase de déploiement de la formation des bénéficiaires est lancée.

Réunion des 4 équipes projets dans les locaux de l’AUF à Paris, du 29 au 31 janvier 2017.

Les délégations ont également pu échanger avec les évaluateurs du Cabinet SOFRECO chargé d’analyser les projets et d’identifier les dispositifs à plus forte valeur ajoutée. Cette rencontre a permis une compréhension commune des enjeux de cette évaluation transversale.

Les projets :

  • M-Learning Côte d’Ivoire Il concerne 540 instituteurs ordinaires et 460 professeurs des collèges de 5 régions.
  • FADEP Madagascar (Formation A Distance des Enseignants du Primaire) qui concerne 946 enseignants du primaire dans 8 régions du pays.
  • ATIC – Mali (Apprendre par les TIC) qui concerne 840 maitres et directeurs d’école du primaire dans la région de Sikasso.
  • UTIFEN Niger (Usage des Technologies de l’Information pour la Formation des Enseignants au Niger) qui vise plus de 20 000 enseignants et formateurs du primaire, du secondaire et du secteur technique.

Les projets sont directement menés par les ministères en charge de l’éducation nationale en Côte d’Ivoire, à Madagascar et au Niger et par l’ONG Aide et Action en partenariat avec le ministère au Mali.

 

 

 

Date de publication : 02/02/2018

Axe(s)

+ Formation

Dans votre région

Professionnaliser les formations de niveau 1er cycle pour une meilleure employabilité
Lire la suite
Nouvelle étape en faveur de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur
Lire la suite
5ème enquête mondiale sur l’internationalisation de l’enseignement supérieur
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Divers ensemble. L’égalité Femme-Homme, réalité ou ambition ?
Lire la suite
Journée de sensibilisation à l’entrepreneuriat étudiant à l’Université de Balamand
Lire la suite
Manifestations scientifiques soutenues par l’AUF en 2018
Lire la suite