Lancement de la huitième édition de l’opération Ingénieuses : Les écoles d’ingénieur-e-s s’engagent en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Shared-image-FB

Pour la huitième année consécutive, la Conférence des Directeurs de Ecoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI) lance l'opération Ingénieuses 2018, en partenariat avec l'Agence universitaire de la Francophonie.Ce projet créé en 2011, a pour ambition l’orientation des jeunes filles vers les formations scientifiques et technologiques et notamment la carrière d’ingénieur-e.

Les femmes représentaient 28 % de l’effectif total d’élèves-ingénieurs en 2016-2017 ce qui correspond à une hausse de 12,4 % au cours des cinq dernières années académiques, de 44,5 % lors des dix dernières années et de 243 % en 25 ans. Cette nette progression est encourageante, mais les efforts sont à poursuivre notamment dans la lutte contre les stéréotypes de genre et la promotion de la parité au sein de l’enseignement supérieur et des milieux professionnels.

L’opération Ingénieuses est un concours, lancé en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie, le Bureau National des Elèves Ingénieurs (BNEI), Campus-Channel, la Commission des titres d’ingénieur (CTI), Elles bougent, Femmes ingénieurs, IESF, l’Onisep et Pasc@line.

Un appel à projets et à candidatures est lancé du lundi 8 janvier 2018 au 8 mars 2018, Journée internationale des droits des femmes.

Cet appel concerne :

  • Les écoles d’ingénieur-e-s accréditées par la CTI.
    Elles sont invitées à présenter un ou plusieurs projets répondant a minima à l’un des objectifs de l’opération (ci-dessus). Les projets peuvent être initiés par l’équipe de direction de l’école, par le personnel administratif ou enseignant, par des étudiant-e-s seul-e-s ou en groupe, par les bureaux des élèves, etc. Personnels et étudiant-e-s, hommes et femmes, peuvent ainsi concourir et tenter de remporter le prix de l’école la plus mobilisée (500 euros), le prix du projet le plus original (500 euros), ou le prix pour l’enseignement de l’égalité femmes-hommes (500 euros).
  • Les élèves-ingénieures en formation au sein d’une école d’ingénieur-e-s accréditée par la CTI.
    Elles sont invitées à présenter leur candidature au prix de l’élève ingénieure France. Ce prix, d’une valeur de 1 000 euros, est destiné à récompenser une élève ingénieure dont le parcours, les ambitions et l’investissement associatif, sont des exemples pour les plus jeunes.
  • Les élèves-ingénieures en formation au sein d’une école d’ingénieur-e-s membre de l’AUF dans les pays du Maghreb.
    Elles sont invitées à présenter leur candidature au prix de l’élève ingénieure Maghreb. Ce prix, d’une valeur de 1 000 euros géré par l’AUF, récompensera également le parcours, les ambitions et l’investissement associatif d’une élève. Les candidatures sont à adresser directement à l’AUF qui sélectionnera les candidates. La lauréate sera invitée à Paris pour assister à la cérémonie.
  • Les femmes ingénieures en activité
    Elles sont invitées à présenter leur candidature au prix de la femme ingénieure.  Ce prix, d’une valeur symbolique de 500 euros, vise à valoriser le parcours professionnel d’une ingénieure qui, par son ambition, ses choix personnels et professionnels et son engagement pour la mixité des métiers d’ingénieur-e-s, est à même de devenir l’ambassadrice de sa profession auprès des jeunes filles.

Un jury composé d’experts se réunira en avril 2018 et dévoilera les  trois nominé-e-s par catégorie de prix décernés aux projets et cinq nominées pour chaque prix décernés aux élèves-ingénieures et aux femmes ingénieures. Les lauréat-e-s se verront remettre leur prix lors d’une cérémonie publique le 18 mai 2018.

L’an dernier, 29 projets ont été déposés par les écoles dans le cadre de l’opération Ingénieuses 2016, 109 élèves ont candidaté au prix de l’élève ingénieure France et 115 ingénieures ont présenté leur candidature au prix de la femme ingénieure.

Consulter l’appel à candidatures.

Pour de plus amples informations sur l’opération Ingénieuses : http://www.cdefi.fr/activites/le-concours-ingenieuses

Date de publication : 09/01/2018

Plus d’actualités

Dispositifs d’appui à la communauté universitaire francophone du Moyen-Orient
Lire la suite
Des solutions numériques pour améliorer l’apprentissage des étudiants en Afrique subsaharienne
Lire la suite
Quatre nouveaux membres de l’AUF en Asie-Pacifique
Lire la suite
Partenariat entre l’AUF et Réseau Canopé dans le domaine du numérique éducatif et de l’enseignement
Lire la suite
Les formules de la réussite professionnelle des jeunes géorgiens francophones
Lire la suite