L’Association des universités du Commonwealth (ACU) rejoint six associations internationales d’universités mobilisées pour une nouvelle solidarité active interuniversitaire

FORUM_MTL_2018-6868
De gauche à droite : Joanna Newman, Secrétaire générale de l'Association des universités du Commonwealth (ACU) ; Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l'AUF

A l’occasion de la 23e édition de la Conférence de Montréal organisée en 2017, les représentants d’associations internationales d’universités arabes, africaines, québécoises, interaméricaines et caribéennes et l'AUF avaient adopté une déclaration commune pour une nouvelle solidarité active interuniversitaire à l'échelle mondiale. L’Association des universités du Commonwealth (ACU) a rejoint les 6 associations signataires.

Le Recteur de l’AUF, Jean-Paul de Gaudemar, avait alors sollicité les dirigeants d’associations d’universités arabes, africaines, québécoises, interaméricaines et caribéennes à participer à la table ronde « Nouveau monde, nouvelle université » organisée par l’AUF à l’occasion du Forum pour débattre du rôle des universités dans le développement. Cet évènement avait réuni l’Association des universités africaines (AUA/AAU), l’Association des universités arabes (AARU), l’Association internationale des universités (AIU/IAU), l’Organisation universitaire interaméricaine (OUI/IOHE) et l’Union des universités d’Amérique latine et de la Caraïbe (UDUAL).

À l’issue de cette rencontre, une déclaration commune avait été adoptée par les six associations internationales représentées décidant ainsi de se mobiliser pour une nouvelle solidarité active interuniversitaire à l’échelle mondiale.

Conviée par le Recteur de l’AUF à l’édition 2018 de la Conférence de Montréal, l’Association des Universités du Commonwealth (ACU) a rejoint les 6 associations d’universités internationales signataires. C’est un succès important démontrant le souhait des grandes associations universitaires internationales à travailler activement ensemble au plan mondial.

Une des priorités de l’ACU est de développer des réseaux, pour relever les principaux défis qui se posent aux institutions, comme le climat et la résilience, ou le respect et la compréhension. A travers cette déclaration, ces réseaux globaux peuvent ainsi faire cause commune avec les gouvernements et les décideurs pour des changements sociétaux effectifs.

L’AUF et l’ACU ont décidé de travailler ensemble sur ces sujets pour représenter les universités, avec des projets communs et des actions concrètes. Par exemple, dans le cadre de la préparation des conférences de l’UNESCO et de la représentation des universités au plan mondial, des sessions conjointes seront organisées par les deux associations. Plusieurs domaines d’intérêt commun ont été identifiés, comme point de départ, dans différentes régions du monde, avec un accent sur l’Afrique :

  • La qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, y compris les outils d’enseignement, l’apprentissage hybride et la formation des formateurs ;
  • La coordination des actions sur le genre dans l’enseignement supérieur, y compris les politiques et l’observation partagée des mesures et leur impact ;
  • L’employabilité des diplômés dans différents contextes, y compris le développement de cycles professionnels courts et comment aider les universités à améliorer leur qualité dans ce domaine ;
  • Le partage d’expériences entre réseaux sur des sujets communs ;
  • Le rôle des universités pour la paix, le dialogue, les réfugiés ;
  • Les questions clés pour le développement durable.

Pour lire la Déclaration de Montréal

 

Date de publication : 14/06/2018

Dans votre région

Nouveaux partenariats avec le Canada
Lire la suite
Aider les universités à répondre aux incertitudes de la mondialisation
Lire la suite
Martin Simeonov, lauréat du concours « Ma Thèse en 180 secondes » en Bulgarie
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Neuvième édition du concours d’interprétation « Fancy fiesta à la française » à Suceava (Roumanie)
Lire la suite
L’AUF et l’Entraide Universitaire Mondiale Canada partenaires
Lire la suite
Nouveau partenariat avec l’Université du Québec à Trois-Rivières
Lire la suite