Ma thèse en 180 secondes : Philippe Belle Ebanda Kedi remporte la finale nationale au Cameroun

LauréatMT180_Cmr-e1528117843823

Le vendredi 1er juin 2018, 9 candidats se sont affrontés dans le cadre de la finale nationale du concours international « Ma thèse en 180 secondes » (MT180), organisé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en partenariat avec l’Institut français du Cameroun. Ils devaient relever le défi de présenter leur sujet de recherche en 3 minutes, de façon claire, concise et convaincante. Philippe Belle Ebanda Kedi, doctorant issu de l’Université de Douala, a été déclaré vainqueur. Il représentera le Cameroun à la finale internationale du concours organisée à Lausanne en Suisse, le 27 septembre 2018.

Pour cette édition 2018 de Ma thèse en 180 secondes, 4 établissements membres de l’AUF au Cameroun, ont présenté des candidats à la finale nationale : l’Université de Douala, l’Université de Dschang, l’Université de Ngaoundéré et l’Université de Yaoundé 1.

Philippe Belle Ebanda, le lauréat de la compétition, est inscrit en 3ème année de doctorat à l’Université de Douala, Faculté des sciences, Département de Biologie des organismes animaux. Sa thèse, « Synthèse verte, caractérisation et évaluation des effets anti-inflammatoires et antioxydants des nanoparticules d’argent de selaginelle myosurus », présentée avec humour, d’une voix claire et convaincante, a fait l’adhésion du jury, qui lui a attribué le 1er prix. Le public a quant à lui, choisi Arsène Delors Foyet Gankam, 2ème prix du jury.

M. Belle Ebanda représentera le Cameroun à la finale internationale du concours organisée à Lausanne en Suisse, le 27 septembre 2018.

Le Cameroun participe pour la quatrième année consécutive à  MT180.  Lors de sa première participation en 2015, le Cameroun était représenté par Victoria Amba, doctorante de l’Université de Ngaoundéré. Justine Germo Nzweundji (Université de Yaoundé 1) a été la finaliste 2016, Ahri Bernie Djamen Mbeunkeu (Université de Douala), en 2017.

Ma thèse en 180 secondes – MT180 » est un concours de vulgarisation scientifique inspiré du concours australien Three minutes thesis. Il a été initié au Québec en 2012 par l’Association francophone pour le savoir (ACFAS). Il s’adresse aux doctorants francophones à l’international. Cet évènement contribue au développement des pays participants et plus globalement à la valorisation de la communauté scientifique francophone dans son ensemble. L’AUF est partenaire de Ma thèse en 180 secondes depuis 2015. Elle organise cette année les finales nationales dans 14 pays.

Pour en savoir plus sur MT180.

Date de publication : 04/06/2018

Dans votre région

Trois nouveaux modules accessibles gratuitement sur le site e-patrimoines
Lire la suite
Nouveaux partenariats avec le Canada
Lire la suite
L’Association des universités du Commonwealth (ACU) rejoint six associations internationales d’universités mobilisées pour une nouvelle solidarité active interuniversitaire
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Les représentants de 30 universités ont réfléchi sur les enjeux de l’internationalisation et de l’assurance qualité en Ukraine
Lire la suite
La CORPUHA : un souffle nouveau pour l’enseignement supérieur en Haïti
Lire la suite
La recherche partenariale en Afrique de l’Ouest
Lire la suite