Soutien linguistique et culturel aux étudiants réfugiés – 2017

L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en partenariat avec plusieurs organismes et fondations, lance un appel à projets auprès de ses établissements membres afin de les aider à intégrer dans leurs formations des étudiants migrants (réfugiés, demandeurs d’asile, personnes sous protection subsidiaire), grâce à des dispositifs pertinents d’apprentissage du français.

Les partenaires déjà impliqués (d’autres vont nous rejoindre) sont : l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ; plusieurs ministères français (le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation-Mission Europe et International, le Ministère de l’Intérieur-Direction Générale des étrangers en France, le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères) ; la Conférence des Présidents d’Université (CPU),  l’Association des directeurs de centres universitaires d’études françaises pour étrangers (ADCUEFE-Campus FLE) ; la Fondation Orange, la Fondation Michelin, la Mairie de Paris.

Les projets s’adresseront à des étudiants non francophones auxquels il sera proposé un parcours d’intégration avec une formation renforcée en français langue étrangère (FLE). L’objectif est de les préparer à rejoindre les formations universitaires en langue française et de favoriser ainsi leur intégration tout en préparant leur avenir professionnel, y compris dans leur pays d’origine lorsqu’un retour sera possible.

Cet appel comporte deux volets :

  • un volet pour le soutien d’actions innovantes, comportant par exemple le développement de dispositifs d’apprentissage ouverts, basés sur les nouvelles technologies, accessibles sur les téléphones intelligents dont sont munis la plupart des réfugiés. Ces dispositifs, éventuellement bilingues, pourraient comporter des modules thématiques aussi bien que de « français de survie et d’intégration », ou des aspects culturels.

Les établissements ayant déjà créé de tels dispositifs pourront bénéficier d’un soutien pour les adapter et les mettre à disposition d’autres établissements et sur de nouveaux supports.

  • un volet de soutien financier aux dispositifs universitaires de FLE (Centres de FLE, Diplômes d’Université spécifiques…), afin de contribuer à les ouvrir aux étudiants réfugiés ne pouvant s’acquitter des droits d’inscription.

Les établissements sélectionnés recevront de l’AUF, opérant pour tous ses partenaires, un soutien forfaitaire, en fonction des dispositifs prévus et du nombre de réfugiés accueillis. Un cofinancement institutionnel (établissement, collectivités locales) ou privé (fondation, entreprise) sera un atout pour la sélection. Une attention particulière sera accordée à la proportion de femmes parmi les bénéficiaires, et à la coordination avec les Centres d’accueil pour demandeurs d’asile de la région.

L’AUF et ses partenaires ne gèreront aucune aide individuelle : ce sont les établissements bénéficiaires qui utiliseront les subventions versées aux fins spécifiées dans les conventions de partenariat, co-signées avec la présidence ou la direction de l’établissement.

La date limite de soumission des dossiers est fixée au mercredi 28 juin 2017 inclus, pour des actions projetées entre juillet 2017 et septembre 2018.

Le formulaire de candidature est disponible à l’adresse suivante : https://formulaires.auf.org

Pour toute information complémentaire, merci d’écrire à : annick.suzor-weiner@auf.org

 

Date de publication : 23/05/2017
Date limite : 28/06/2017
Retour à la liste des
appels à candidatures

Plus d’actualités

Marielle Yasmine Agbahoungbata, lauréate de la finale béninoise du concours MT 180
Lire la suite
IFADEM-Troisième regroupement pour la conception de livrets
Lire la suite
Formation sur la rédaction et la publication scientifique à l’Université de Hanoï
Lire la suite
Atelier régional de finalisation du guide d’accompagnement des formations hybrides
Lire la suite
Archéologie expérimentale : théorie et pratique. Un voyage des futurs chercheurs aux origines
Lire la suite