Appel à communication – 1eres Assises Internationales des Médecines traditionnelles

savoirs et pratiques traditionnels

La pandémie de Covid 19 a bouleversé nos certitudes en matière de santé et de gestion des maladies infectieuses. Elle a suscité des interrogations sur les significations profondes et le sens même de la santé tout en rappelant son importance vitale dans les enjeux de développement d’un monde globalisé. La pandémie a aussi remis en lumière l’importance de l’offre et de la demande de soins alternatifs et traditionnels, reposé la question de leur légitimité et de leur intégration dans les politiques de santé publique mais aussi questionné l’intérêt de leur articulation avec la médecine moderne.

Par ailleurs, les plantes médicinales mais aussi les savoir-faire locaux en matière de santé et de bien-être ainsi que le recours aux médecines traditionnelles, représentent déjà des secteurs économiques significatifs et constituent une ressource encore peu mobilisée dans les pays émergents. La valorisation des plantes médicinales et plus généralement le développement d’une offre de produits et de services de soins traditionnels et alternatifs pourraient s’appuyer sur des actions publiques favorisant l’innovation et une gouvernance efficace pour ouvrir de nouveaux secteurs économiques.

Au-delà de ces enjeux de développement économique, la thématique des médecines traditionnelles traverse de nombreux champs des sciences sociales, notamment les rapports Nord-Sud (diffusion de la science, légitimité, ambitions géopolitiques de soft-power). Cette thématique entre en résonnance avec les questionnements actuels autour du changement climatique, du développement durable, de la biodiversité ou encore les initiatives One-Health puisqu’il s’agit d’aborder dans un même mouvement la santé des hommes, des animaux et de la planète. Ces médecines font l’objet d’une offre et d’une demande sociales conséquentes au Nord comme au Sud et elles s’intègrent dans les thématiques académiques nouvelles des sciences de la durabilité et de la résilience.

Les premières Assises Internationales des Médecines Traditionnelles se tiendront à Dakar, sur un continent, l’Afrique, qui continue de maintenir vivants ces savoirs locaux. Ces assises visent à susciter des recherches et des publications sur ces thématiques afin de nourrir la dynamique One Health et de répondre aux enjeux des transitions socio-économiques globales qui s’imposent à nous.

Les propositions de communication pourront porter sur les thématiques ci-dessous.

  • Savoirs et pratiques des médecines traditionnelles.
  • Valorisation et innovation dans la création de bio-produits, de bio-médicaments et de services de soins traditionnels.
  • Stratégies de développement agro-industrielles et construction de filières de valorisation des plantes médicinales
  • Gouvernance des acteurs et intégration des médecines traditionnelles dans les politiques de santé publique, droit et législation.
  • Offre et demande de soins alternatifs et traditionnels
  • Médecines traditionnelles et prise en charge des patients
  • Médecines traditionnelles et terroirs
  • Professionnalisation des métiers, formation des acteurs des filières des bio-médicaments.
  • Médecines traditionnelles et patrimonialisation des savoirs, des pratiques, des territoires
  • Les Médecines traditionnelles comme soft-power, circulation et internationalisation des savoirs
  • Médecines traditionnelles et sciences de la durabilité
  • Genre et Médecines traditionnelles

Les propositions (15 lignes plus CV) sont à transmettre avant le 15 avril 2023 à onehealthtam@gmail.com et babacar6.faye@ucad.edu.sn. Après accord, les résumés de papiers (3p.) sont attendus pour le 12 juin 2023 et le papier définitif avant le 31/08/ 2023.

Publication et diffusion des résumés : 1er octobre 2023,

Publication de l’ouvrage collectif : Janvier 2024.

Le colloque est ouvert au public sur inscription. Pas de frais d’inscription ou de participation.

Télécharger l’appel à communication ici

Date de publication : 13/03/2023
Date limite : 15/04/2023
Retour à la liste des
appels à candidatures

Plus d’actualités

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante
Lire la suite
Zoom sur le 1er rassemblement des Clubs Leaders Étudiants Francophones (CLEF) du Moyen-Orient
Lire la suite
Déclaration de Banjul : neuf pays signataires s’engagent pour renforcer la coopération scientifique en Afrique
Lire la suite
Collaboration en recherche scientifique Québec – Liban (missions scientifiques) : résultats de la 2nde cohorte
Lire la suite