Auto-évaluation et diagnostic de l’autonomie de 8 établissements d’enseignement supérieur du Maroc, de RDC et du Sénégal

Dafrali

Le projet européen DAfrAli (Défis sociétaux et gouvernance des universités Africaines le cas des ALIments au Maroc, en République Démocratique du Congo et au Sénégal ) est co-financé par le programme Erasmus+ de l'Union européenne et coordonné par la Direction régionale Europe de l'Ouest de l'AUF. Il a été lancé en octobre 2016 et réunit 17 partenaires. Il a pour objectif de renforcer la gouvernance des universités africaines par rapport aux défis sociétaux majeurs et se focalise sur la sûreté alimentaire et la sécurité des aliments au Maroc, en République démocratique du Congo et au Sénégal.

Le projet DAfrAli répond à un véritable besoin de développement de stratégies des établissements d’enseignement supérieur (EES) marocains, sénégalais et congolais, tout en identifiant les défis sociétaux majeurs de chacun de ces pays.

Le Comité de Gouvernance du projet DAfrAli a récemment fait le bilan détaillé des activités réalisées ces derniers mois :

1/ Le diagnostic de l’autonomie des EES du Maroc, de RDC et du Sénégal

Les champs de référentiel portaient sur :

– la gouvernance de l’institution ;
– l’autonomie financière ;
– l’autonomie en matière de ressources humaines ;
– l’autonomie académique ;
– les partenariats ;
– la recherche.

2/ L’auto-évaluation des stratégies des EES du Maroc, de RDC et du Sénégal

La réalisation de l’auto-diagnostic s’est faite suivant plusieurs étapes :

– préparation de l’autodiagnostic avec une sensibilisation aux champs du référentiel de l’auto-diagnostic de la stratégie des institutions au cours d’un atelier,
– réalisation de l’autodiagnostic à travers la collecte et la synthèse des informations qualitatives et quantitatives disponibles par chaque faculté des institutions marocaines et subsahariennes,
– analyse de la stratégie en termes de formation, de recherche, de gouvernance et de partenariat de chaque institution grâce à une analyse SWOT.

 

3/ L’analyse des défis sociétaux majeurs dans le domaine de la sûreté des aliments au Maroc, en RDC et au Sénégal

Pour mieux affiner ces stratégies dans le domaine de la sûreté des aliments et de la sécurité alimentaire, il est important que chaque université analyse les défis dans ce domaine. Ceci a été l’objet du lot 4 dans lequel ces ateliers ont été organisés pour :

– mettre en place un Comité Institutionnel d’exPerts (CIP) chargé alors d’identifier les dangers sanitaires et de sécurité alimentaire (ALI), avec une équipe d’accompagnement européen ;

– identifier les défis de sûreté des aliments et de sécurité alimentaire ;

– transposer les défis sanitaires en compétences pour préfigurer la construction de cursus universitaires dans ce domaine.

Les prochaines étapes du projet DAfrAli consisteront à mettre en œuvre la stratégie et les plans d’action pluriannuels.

 

COORDONNATEUR DU PROJET :

Direction régionale Europe de l’Ouest de l’AUF

 

Les Partenaires du projet 

En Europe

Université de Liège (ULg), Belgique
Centre international de recherche agronomique pour le développement (CIRAD), France
Université de Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), France
École nationale des sciences géographiques (ENSG), France
Centre international d’études pédagogiques (CIEP), France
Université de Lorraine (UL), France
Università da Catania (UNICT) – Italie
Universidade Nova de Lisboa (NOVA) – Portugal

Au Maroc

Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA)
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA)
Université Abdelmalek Essaâdi Tétouan-Tanger (UAE)

En République démocratique du Congo

Université de Lubumbashi (UNILU)
Université de Kinshasa (UNIKIN)
École régionale post-universitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT)

Au Sénégal

Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)
Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB)

Plus d’informations : www.dafrali.eu

 

Date de publication : 20/03/2018

Axe(s)

+ Gouvernance

Dans votre région

Partenariat entre l’AUF et l’Institut Pasteur : création d’un groupe de recherche en santé publique
Lire la suite
Prix Louis D’Hainaut 2018 de la meilleure thèse en technologie éducative : l’Algérie primée, le Mexique et le Sénégal distingués
Lire la suite
Projet d’un espace francophone de la valorisation
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Colloque international: NANOMADA 2018 « La micro-nanotechnologie au service du développement durable de Madagascar »
Lire la suite
Journée de formation au «Développement de l’entrepreneuriat étudiant au Liban» (DEEL)
Lire la suite
«Patrimoine dans le pourtour méditerranéen»
Lire la suite