L’AUF souhaite lancer une plateforme collaborative mondiale de services intégrés

Capture-d’écran-2020-09-04-à-17.21.26-400x601

L'AUF a lancé en mars 2021 un appel à manifestation pour le lancement d'une plateforme collaborative mondiale de services intégrés. Nous avons rencontré Pascale Blanc, Directrice du Numérique à l'AUF, qui nous présente les services que proposera cette future plateforme à la francophonie scientifique.

Pourquoi l’AUF souhaite-t-elle lancer une plateforme collaborative mondiale de services intégrés ?

L’AUF souhaite lancer une plateforme collaborative mondiale de services intégrés pour enrichir, structurer et donner de la visibilité aux services qu’elle offre à ses établissements membres tout en soutenant la culture de collaboration et d’innovation de la communauté scientifique francophone.

En permettant de trouver de l’information, des conseils, des formations, des projets, des ressources pour des besoins, des thématiques et des publics différents, l’AUF est convaincue que cet environnement de mutualisation de services favorisera la réussite et l’insertion professionnelle des jeunes et des étudiants. La plateforme permettra aussi le partage d’expertise et de meilleures pratiques tout en suscitant des synergies entre les établissements universitaires, les centres de recherche et les acteurs socio-économiques de la francophonie.

En rendant accessibles aux usagers reliés à Internet, de façon synchrone ou asynchrone, des prestations dispensées dans ses implantations mondiales (campus numériques francophones (CNF 5.0), centres d’employabilité francophones), la plateforme agira comme un carrefour virtuel créant du lien au sein de la communauté scientifique francophone internationale.

Quels seront les services proposés et à qui s’adressera-t-elle ?

Cette plateforme, destinée à devenir le plus important espace de services universitaires en ligne au monde, permettra de fournir des accès personnalisés par individu, établissement ou communauté, pour bénéficier de services adaptés aux besoins des différents publics visés :

  • les étudiants, pour l’accès à des offres de services différenciées et la participation active à des communautés francophones pertinentes ;
  • les enseignants et les chercheurs, pour partager des ressources et des services afin de mieux développer leurs pratiques et se mettre en réseau ;
  • les institutions d’enseignement supérieur et de recherche, pour la promotion de leur propre offre de services et en réponse à des besoins liés à leur organisation, leur gouvernance ou la formation et la mise en réseau de leurs personnels.

Parmi ces services, quels sont ceux que l’AUF a déjà ?

Que ce soit en ligne ou dans des espaces physiques de type CNF, l’AUF propose de multiples services de formations, certifications, co-working, consultations, tutorat, pré-incubation, Fablab, soutien à la réussite universitaire, soutien à la langue française, appel à projets, etc.

À travers différentes plateformes, l’AUF rend disponible des formations en ligne (hybride, MOOC), des ressources pédagogiques et scientifiques via un catalogue, des experts via un atlas et des ressources issues de sa participation à différents programmes liés au numérique éducatif, à l’employabilité, à l’entreprenariat et à des thématiques variées comme le développement durable, l’égalité Femme-Homme ou la santé.

La plateforme jouera un rôle fédérateur en permettant l’accès aux différents services déjà disponibles en ligne. Cette démarche d’intégration permettra de les « revisiter » afin d’améliorer si besoin leur interface et leur ergonomie.

Consultez l’appel à manifestation d’intérêt ici

 

Date de publication : 07/04/2021

Dans votre région

Doha Bouallal, lauréate du concours de création du logo du 60ème anniversaire de l’AUF
Lire la suite
Semaine de la Francophonie Scientifique en septembre 2021
Lire la suite
Lancement du Choix Goncourt Pays-Bas à l’automne 2021
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Transition énergétique à Madagascar : stratégie et retour d’expériences
Lire la suite
Validation des acquis de l’expérience : Succès de la phase préparatoire au Cameroun
Lire la suite
Une nouvelle étape importante pour le projet PURSEA
Lire la suite