Israa HOSS : Formulatrice cosmétique et chercheuse industrielle

Israa jpg
  • Pouvez-vous présenter votre parcours professionnel ?

Actuellement je travaille en tant que formulatrice cosmétique et chercheuse industrielle, responsable des projets innovants et durables dans l’industrie Beesline International. Je suis diplômée d’une licence en biochimie de l’Université Libanaise, et d’un master en Technologie Industrielle de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Au cours de mon parcours universitaire en master à l’USJ, j’ai développé avec mon équipe de recherche un nouvel ingrédient fonctionnel naturel, à partir des déchets agroalimentaires (les marcs de raisins). De plus, j’ai valorisé mes recherches par des publications scientifiques dans des journaux prestigieux. À ce sujet, j’ai extrapolé mes résultats de recherches scientifiques pour créer ma propre startup Vini fera, dans le but de valoriser les déchets agro-alimentaires dans la cosmétique. Ainsi, j’ai remporté le prix de «Femme Francophone Entrepreneure» (FFE 2022), décerné par l’incubateur Berytech, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et L’Orient Le-Jour au Liban. Chaque acteur du changement a une mission, et la mienne est d’apporter du bien-être à notre planète tout en contribuant à la vie des gens et en prenant en considération l’empreinte carbone. Ainsi, je vise à contribuer de rendre ce secteur plus durable par l’innovation et la créativité.

  • Que signifie pour vous être une femme aujourd’hui ?

Être femme c’est avant tout donner la vie, mais c’est aussi être actrice de changement, responsable et courageuse. Être femme c’est aussi être active, avoir le droit d’agir, d’aimer, rêver et étudier. En tant que femme entrepreneure et scientifique, j’ai reçu durant mon trajet le support de femmes d’horizon divers afin de pouvoir un jour réaliser mon rêve. Il est important que les femmes leaders d’aujourd’hui inspirent les femmes de demain pour laisser leur empreinte sur le monde ; empreintes au niveau social, au niveau éducatif et au niveau culturel. La femme aujourd’hui a l’opportunité et le potentiel de s’engager dans divers domaines que ça soit dans la science, l’éducation, l’ingénierie, la politique, l’art, entreprenariat ou autre. Dans les années précédentes, des efforts collectifs ont permis d’améliorer le leadership des femmes et leur inclusion dans la société et dans la vie professionnelle servant lentement à faire tomber les barrières les empêchant de progresser. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons toutes et tous agir pour permettre aux femmes de choisir leur voie librement, laissant notre monde de demain meilleur que celui d’aujourd’hui.

  • Quelles valeurs souhaitez-vous véhiculer en tant que rôle-modèle féminin ?

La première valeur que je considère essentielle est d’aimer ce qu’on fait. Steve Jobs a une fois dit, « la seule manière d’y arriver, c’est d’aimer ce que vous faites ». Ainsi, la passion est le moteur nécessaire pour avancer et progresser dans la vie. Il y aura toujours des hauts et des bas, des doutes, des phases difficiles, mais il faut persévérer afin d’atteindre nos rêves et objectifs. D’autre part le courage est une valeur que je considère essentielle pour une femme leader de demain. En effet, être courageuse consiste à prendre des décisions en situation de risque ou d’incertitude. Être courageuse c’est oser avoir des idées différentes et pouvoir laisser notre empreinte dans la vie. Avoir un esprit positif facilite tout échange et affaibli tout défi. La positivité d’une personne est contagieuse, elle procure de l’énergie autant à la personne qu’à son entourage, favorisant une meilleure résolution des problèmes. Ces valeurs parmi autres sont les piliers de l’innovation, de la créativité et du succès des leaders et créatrices de changement.

Date de publication : 06/03/2023

Dans votre région

Bourses de Recherche Doctorale et Postdoctorale « Eugen Ionescu » Roumanie – Résultats de l’appel 2023-2024
Lire la suite
L’ESFAM obtient la certification ISO 9001:2015
Lire la suite
Programme Mobilités AUF Sud Sud – Des chercheur·e·s francophones spécialistes du genre
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Série Jeudis de la Francophonie : « La perception de la culture vietnamienne au travers du Têt »
Lire la suite
Programme APPRENDRE : premières formations au Rwanda
Lire la suite
Mois de la Francophonie – mars 2024 : la programmation de l’AUF au Moyen-Orient
Lire la suite