Le concours international « Ma thèse en 180 secondes (MT180) » est de retour

Après une année blanche liée à la crise sanitaire COVID-19, MT180 est de retour. Ce concours international lance un défi aux doctorant.e.s : faire comprendre au plus grand nombre leur sujet de recherche en 3 minutes chrono. Il faut être clair, ludique et convaincant. 25 pays francophones sont en compétition pour cette septième finale internationale du concours qui aura lieu le 30 septembre 2021, à Paris (France). L’AUF coorganisera les finales nationales dans 27 pays, dont 9 nouveaux pays, non encore éligibles à la finale internationale pour cette 1ère participation au concours.

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » a été créé par l’Association francophone pour le savoir (Acfas), au Québec, en 2012. Il est inspiré du concours Three minute thesis (3MTMD) qui a eu lieu pour la première fois en 2008 à l’Université du Queensland, en Australie.

En 2014, l’Acfas a mené une collaboration avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Conférence des présidents d’université (CPU), en France, avec le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) au Maroc et avec l’Université de Liège, en Belgique, afin que ces institutions organisent le concours sur leur territoire. Ces collaborations ont permis la tenue de la première finale internationale du Concours en septembre 2014 à Montréal (Canada).

En 2015, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a rejoint le comité international puis la Suisse en 2016, avec la Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO).

Depuis le lancement du concours en 2014, le nombre de pays participants n’a cessé de croître. La présence des pays du « Sud » a été renforcée en 2015 lorsque l’AUF a rejoint le comité international du Concours. Ses implantations localisées sur tous les continents lui permettent en effet de faire la promotion du concours et de coorganiser les finales nationales dans de nombreux pays.

En 2019, l’AUF a coorganisé 18 des 23 finales nationales.

En 2021, elle coorganisera 27 finales nationales, dont 9 dans des nouveaux pays  (Albanie, Algérie, Arménie, Mauritanie, Géorgie, Serbie, Soudan, Togo et Ukraine) qui ne participeront pas à la finale internationale, conformément aux règlements du Concours.

En 2021 la participation des doctorants est étendue de manière exceptionnelle. Pour participer, le candidat doit être inscrit en doctorat pour l’année universitaire en cours (2020-2021), ou avoir obtenu son doctorat lors des deux années universitaires précédentes à savoir 2019-2020 et 2018-2019.

Les lauréats nationaux des 25 pays francophones en lice pour la finale internationale se retrouveront le 21 septembre 2021 à Paris (France). Un défi mais aussi un moment de rencontres et de partages pour ces jeunes chercheurs du monde entier.

Les 27 pays dans lesquels l’AUF coorganise les finales nationales

  • Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Mali, Niger, Sénégal, Togo
  • Afrique centrale et Grands Lacs : Cameroun, Gabon, République démocratique du Congo
  • Océan Indien : Madagascar, Maurice
  • Maghreb : Algérie, Tunisie
  • Europe centrale et orientale : Albanie-Kosovo, Arménie, Bulgarie, Géorgie, Moldova, Roumanie, Serbie, Ukraine
  • Caraïbe : Haïti
  • Moyen-Orient : LibanEgypteSoudan

 

Pour en savoir plus sur MT180

Date de publication : 15/02/2021

Axe(s)

+ Recherche

Dans votre région

Soutien aux structures de recherche et innovation en Europe centrale et orientale – Résultats de la présélection
Lire la suite
Mobilités de stage professionnel à l’international 2021 – Résultats de la présélection
Lire la suite
Journée mondiale de la Santé 2021 : pour un monde plus juste et en meilleure santé
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Les étudiants de l’Université du Pacifique Sud (Fidji) s’engagent dans la lutte contre la pandémie COVID-19
Lire la suite
« Mieux piloter nos établissements d’enseignement supérieur en garantissant la performance et la qualité de la gouvernance »
Lire la suite
« La gouvernance universitaire et le numérique en temps de crise » : rencontre d’experts sur les défis et la nécessité d’adaptation
Lire la suite