Challenge Campus 2030 : des étudiants de l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) remporte l’édition 2020

Agorize, le leader mondial des challenges d’open innovation, le Centre régional d’information des Nations Unies (UNRIC) et l’AUF ont organisé le vendredi 5 juin 2020, à distance, la finale du Challenge Campus 2030. Cinq étudiants de l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) ont remporté la première édition du Challenge Campus 2030 avec le projet « We learn, We lab », sur les nouveaux enjeux de formation.

Ils étaient plus de 1 300 participants, de 87 pays et 97 nationalités à s’engager dans ce Challenge d’open innovation lancé en octobre dernier afin de développer des solutions pour des campus plus durables et plus inclusifs, qui mettent en pratique les Objectifs de développement durable.

Sur les 283 projets reçus, 60 ont passé la première phase de sélection et le 2 mars 2020, les six équipes finalistes ont été sélectionnées. Les projets étaient divisés en quatre catégories, condition de vie étudiantes, le campus en ville, les nouveaux enjeux de formation et le digital/numérique sur le campus.

Chacune a présenté lors de la finale son projet en quatre minutes.

La première place du Challenge Campus 2030 est revenue à l’équipe de l’Université Senghor, composée de trois étudiants et étudiantes :  Lea Razafimanitsony (Madagascar), Edouard Loua (Guinée), Christelle Itole (RD Congo) et de deux alumni : Siddiq Nondichao (Bénin) et Ariane Kouassi (Côte d’Ivoire).

Leur projet, appelé « We Learn, We Lab », propose de mettre en place un outil d’apprentissage et de partage de connaissance. Il s’agit d’un laboratoire d’intégration et d’incubation sous forme d’un lieu dédié sur le campus et d’une plateforme numérique. Cet espace permettra aux étudiants de créer et construire ensemble des projets dans un environnement multiculturel et multidisciplinaire. Ce « lab » apportera des formations axées sur les Objectifs de développement durable et travaillera à améliorer l’accès à l’emploi  des étudiants, l’esprit d’entreprise, le conseil et la digitalisation des savoirs.

Sur le podium également, en deuxième place, l’équipe brésilienne, de l’université Campinas. Elle a travaillé sur le projet « Plasma »  qui propose de mettre à disposition des étudiants un lieu éco responsable, interdisciplinaire. Il est créé et géré par les étudiants pour y développer des projets en ligne avec les ODD.

L’équipe portugaise de l’université de Coimbra a pris la troisième place avec « Recycler ». Le projet vise à inciter au recyclage des produits plastiques et électroniques avec un système de « récompense » pour chaque produit recyclé.

Les trois équipes remportent une « learning expedition » pour deux personnes qui sera organisée dans un pays étranger par l’AUF.

Ce défi Campus 2030 lancé aux étudiants et enseignants du monde entier a été rendu possible grâce à la start-up française Agorize, spécialisée dans l’open innovation. Agorize a offert l’hébergement du challenge, le soutien technique et a piloté la finale en ligne. L’accompagnement des finalistes a été assuré par Sparknews.

Pour voir ou revoir la finale :

Pour en savoir plus sur le  Centre régional d’information des Nations Unies (UNRIC)

Date de publication : 08/06/2020

Dans votre région

21 nouveaux membres à l’AUF : le réseau universitaire international compte désormais 1007 membres dans 119 pays
Lire la suite
L’AUF lance une consultation mondiale de la francophonie scientifique
Lire la suite
Le rapport d’activité 2019 de l’AUF est en ligne
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Fabrique numérique Simplon.AUF@ABIDJAN, le retour des formations en présentiel !
Lire la suite
Lancement d’un questionnaire sur le gaspillage alimentaire en Europe centrale et orientale
Lire la suite
Zoom sur les projets de recherche COVID19 (4/7) : l’Université de technologie de Belfort Montbéliard
Lire la suite