Validation des acquis de l’expérience : Succès de la phase préparatoire au Cameroun

ApplaudissementVAE3

Entre décembre 2020 et avril 2021, l’AUF a accompagné le ministère de l’enseignement supérieur (MINESUP) dans la mise en place d’un dispositif de Validation des acquis de l’expérience (VAE) au Cameroun. Cette phase préliminaire a abouti à la formation de 40 conseillers VAE. Par ailleurs, les différentes sessions de travail ont permis d’élaborer les fiches de postes des acteurs clé du processus, un référentiel de compétences, un plan de communication et un avant-projet de décret.

La Validation des acquis de l’expérience est une voie d’obtention de diplôme prenant en compte les compétences professionnelles. Pour de nombreux salariés n’ayant pas pu poursuivre des études, notamment dans le supérieur, il s’agit d’une formidable opportunité d’accéder à la certification et même à la diplomation.

Au Cameroun, l’AUF s’est engagée à accompagner le ministère de l’enseignement supérieur dans la mise en place de ce dispositif.  Entre décembre 2020 et avril 2021, l’AUF et le MINESUP ont ainsi co-organisé quatre ateliers en faveur de représentants d’institutions publiques, d’établissements d’enseignement supérieur, d’organismes de coopération, de partenaires au développement, de regroupements patronaux et syndicaux.

Une vue des participants présents au dernier atelier

Le premier atelier, les 14 et 15 décembre 2020, a permis d’informer et de sensibiliser le gouvernement sur la VAE. Les travaux de cette première phase ont abouti à l’identification des futurs conseillers VAE du Cameroun. Les deux sessions suivantes (24-25 février et 24-25 mars), en ligne, ont consisté en la formation proprement dite de ce premier groupe de conseillers VAE. Des sujets tels que les fonctions clés du conseiller VAE, la charte du conseiller VAE ou encore la relation expérience-compétence, ont été abordés. Le dernier atelier s’est déroulé en présentiel, du 26 au 28 avril 2021. Il a permis d’approfondir les aspects liés au jury, aux conseillers VAE, et d’évoquer les questions relatives au cadre juridique et à la communication.

Afin de s’assurer du succès de ce projet, l’AUF a mobilisé des experts internationaux qui ont animé les ateliers en présentiel et encadré les différentes sessions de formation à distance :  Pr. Jean-Louis Correa, expert en matière de conduite des programmes de mise en place de la VAE, Chef de projet, assisté de MM. Dame Seck et Pape Maguette Diop, Conseillers VAE.

Le Secrétaire Général du MINESUP, Pr Wilfried Gabsa Nyomgbet (6e à partir de la droite) et la Directrice régionale de l’AUF, Pr Aïda Sy-Wonyu, (5e à partir de la gauche) ont présidé l’ouverture et la clôture des ateliers en présentiel.

Les travaux de cette phase préliminaire à la mise en place de la VAE au Cameroun ont produit les livrables suivants :

  • La formation de 40 conseillers VAE
  • Un avant-projet de décret sur la VAE au Cameroun
  • Des fiches de poste pour le conseiller VAE accompagnateur, les membres du jury et le président du jury VAE
  • Un référentiel de compétences
  • Un plan de communication
Date de publication : 11/05/2021

Axe(s)

+ Formation

Dans votre région

En route vers la finale du Concours international d’éloquence de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne !
Lire la suite
Journée internationale de la Francophonie 2024 : un tour d’horizon des activités en Afrique centrale et Grands Lacs
Lire la suite
Ma Thèse en 180 secondes 2024: lancement des appels à participation pour les éditions nationales
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

L’Université des Sciences de la Vie « Ion Ionescu de la Brad » de Iaşi fête 30 ans de l’AUF-ECO
Lire la suite
10e Tournoi Inter-Universitaire de Débats en français : l’équipe de Mauritius Institute of Education remporte le premier prix
Lire la suite
Ingénieuses 2024 : résultats des jurys et annonce des nominées
Lire la suite