Programme Mobilités AUF Sud Sud – Des chercheur·e·s francophones spécialistes du genre

Engagée dans la promotion de l’égalité des genres dans l’enseignement supérieur et la recherche, soucieuse d'atteindre l’Objectif de développement durable 5 de l’Agenda 2030 des Nations-Unies, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a consacré la 2ème édition 2023 de son Programme de Mobilités pour chercheurs francophones au Sud à la thématique de l’Égalité Femmes-Hommes (EFH) tous domaines confondus.

Les principaux objectifs du Programme sont de permettre à des chercheur·e·s francophones de niveau doctoral et post-doctoral de poursuivre leurs travaux de recherche dans un environnement différent, d’approfondir leurs connaissances et de collaborer avec des équipes de recherche. Ces opportunités sont également l’occasion de créer de nouvelles coopérations internationales entre laboratoires de recherche.
La vingtaine de bénéficiaires retenu·e·s, originaires d’Afrique australe et Océan indien, d’Afrique centrale, d’Afrique de l’ouest et d’Afrique du Nord, a effectué une mobilité de trois mois dans le réseau des universités membres de l’AUF au Sud. Certaines de ces coopérations s’inscrivaient dans la continuité des actions déjà développées par l’AUF sur le thème de l’EFH, tel que le Consortium international EFH initié en 2021.

Les objectifs de la 2ème édition
  • Contribuer au renforcement des capacités scientifiques des chercheur·e·s en matière d’EFH dans un environnement différent de leur contexte d’origine, des Suds ;
  • Partager les bonnes pratiques et les méthodologies de recherche en matière d’EFH ;
  • Favoriser la coopération scientifique internationale entre institutions universitaires des Suds ;
  • Susciter la création de projets communs de recherche scientifique impliquant l’EFH ;
  • Valoriser l’excellence universitaire des Suds, dans le réseau des établissements membres de l’AUF ;
  • Sensibiliser les décideurs et futurs décideurs de niveau doctoral et post-doctoral aux enjeux de l’EFH ;
  • Participer au développement d’actions en faveur de l’EFH dans les pays des Suds.
Les établissements d’accueil

Les chercheur·e·s de la 2ème édition ont été accueilli·e·s en mobilité dans les universités ci-dessous :

  1. Université de Valle – Centre de Recherche et d’Études Genre, Femme et Société – CIEGMS, Colombie
  2. Université des Mascareignes, Île Maurice
  3. Université de Carthage, Tunis
  4. Université d’Abomey-Calavi, Bénin
  5. Université de Parakou, Bénin
  6. Egypt-Japan University of Science and Technology – Waste Management for Gender Empowerment Training Program, Égypte
  7. Université d’Alexandrie, Égypte
  8. Université de Kwazulu Natal, Afrique du Sud
  9. Université nationale autonome du Mexique – Centre de Recherche et Études du Genre (CIEG), Mexique
  10. Université Fédérale de Uberlândia – Centre d’Études de Genre – (Neguem), Brésil
  11. Université Abdelmalek Essaadi – Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Tétouan, Maroc
Témoignages des bénéficiaires

Fanjanirina Samuëline LALAONDRAINY


Doctorante
Université de Fianarantsoa, Madagascar
Sujet de thèse : « Analyse de la participation des femmes aux projets de développement rural »
Mobilité effectuée au Centre de Recherche et d’Études Genre, Femme et Société (CIEGMS) de l’Université de Valle, Colombie

« Il est à noter que j’ai eu la chance de compter sur un encadrement idéal qui a été assuré par ma co-directrice de thèse, la professeure Maria Eugenia Ibarra Melo. Cette dernière a grandement facilité mon initiation aux rudiments de la méthodologie de recherche sur le genre et à la méthode d’analyse des résultats de recherche sur le genre. La richesse des ressources documentaires et électroniques disponibles à l’Université dans les centres de recherche CIEGMS, CIDSE et la bibliothèque m’ont permis de bien asseoir les fondations de ma recherche en genre.
Il est d’ailleurs surprenant de constater à quel point, à l’heure où les rapports inter-universitaires se multiplient et où les publications scientifiques étrangères se trouvent de plus en plus facilement accessibles sur Internet, aucune banque de données ne peut encore remplacer une recherche faite « sur le terrain », lorsque vient le temps de traiter d’une question sur le genre ».

Dr Adigla Appolinaire WEDJANGNON


Post-Doctorant
Université de Parakou, Bénin
Mobilité effectuée à l’Université japonaise E-Just d’Alexandrie en Égypte

« Cette mobilité m’a permis d’acquérir de nouvelles connaissances en durabilité environnementale à travers le traitement et la gestion des déchets solides. J’ai collecté des données et rédigé un article scientifique sur l’inclusion du genre dans la durabilité environnementale. J’ai également appris de nouvelles méthodes de recherche, telles que l’analyse bibliométrique et les outils de méta-analyse que j’enseignerai dans mon université d’origine. Une collaboration scientifique a été établie entre des chercheurs des deux universités, Université de Parakou et Université des sciences et technologies Égypte-Japon ».

NOUFELIE TCHUELACHUE Romus


Doctorant
Université de Ngaoundéré, Cameroun
Sujet de thèse : « Transferts de Fonds des migrants et développement socioéconomique : une analyse pour les pays africains »
Mobilité effectuée à l’université Japonaise des Sciences et Technologies d’Égypte

« De façon générale, mon champ d’investigation porte sur les problématiques du développement durable dans les pays en développement, notamment sur l’inégalité de genre, le marché du travail et la pauvreté. Ma mobilité en tant que lauréat de la 2ème édition du Programme de Mobilités Sud Sud de l’Agence Universitaire de la Francophonie m’aura permis d’avancer dans les travaux de rédaction de l’article scientifique en cours. Plus qu’un voyage de recherche, cette mobilité m’aura permis de collaborer et d’échanger avec des spécialistes en économie, posant les bases d’une coopération future entre nos deux universités ».

Date de publication : 30/01/2024

Dans votre région

L’ESFAM lance sa campagne de recrutement pour ses masters et son incubateur
Lire la suite
Bourses de Recherche Doctorale et Postdoctorale « Eugen Ionescu » Roumanie – Résultats de l’appel 2023-2024
Lire la suite
L’ESFAM obtient la certification ISO 9001:2015
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Le Mois de la Francophonie 2024 à l’AUF
Lire la suite
Projet Analyse de la diversité des parasites trématodes dans les eaux douces des zones tropicales le long d’un gradient d’anthropisation (DiTTrop)
Lire la suite
Série Jeudis de la Francophonie : « La perception de la culture vietnamienne au travers du Têt »
Lire la suite