Cycle de webinaires « L’actualité des réseaux francophones » : Focus 4 : Quel espace et quel rôle pour les industries créatives et la culture en Francophonie universitaire ?

AUF-WebiniaresActuReseauxFranco-Focus04

’AUF a lancé en mars 2021 un nouveau cycle de webinaires ouvert à tout public : "L'actualité des réseaux francophones". Organisé en partenariat avec le média The Conversation France, ce cycle de webinaires s’articulera autour de l’actualité scientifique francophone tout en restant accessible au grand public. Les réseaux de l’AUF seront partenaires et acteurs du cycle. Le Focus 4 de ce cycle " Quelle science pour la société ?" est composé de 2 webinaires qui se tiendront les 22 et 25 juin 2021.

Les industries culturelles et créatives jouent un rôle central au sein de l’économie de service et d’innovation. Ce secteur représente un levier de développement professionnel très dense pour le XXIème siècle notamment du fait des intenses possibilités qu’offre le numérique.

Ce cycle de webinaires vise à apporter des réflexions tout d’abord sur le rôle que peut jouer l’université dans le développement des industries créatives et culturelles et ensuite sur l’identification des sources et des spécifiques d’employabilité de ce secteur économique.

Webinaire 1 : L’université, un promoteur stratégique pour le développement des projets culturels et de territoire au sein de la société ?

le 22 juin 2021, de 16h à 17h de Paris

L’UNESCO a ajouté aux 14 secteurs relevant de l’économie créative, celles de l’éducation et de la recherche. Ce webinaire a pour objectif d’apporter des réflexions sur le rôle que peut jouer l’université pour le développement des industries créatives et la culture.  Voilà quelques questions autour desquelles vont porter les réflexions des intervenants :

  • Quelles définitions pour l’industrie créative et l’économie de la connaissance ?
  • Quelle place de l’université pour inciter ce développement ? Quelle collaboration envisager entre l’université et les industries créatives ?
  • Quel rôle de l’université pour la promotion de la culture ?
  • Quelles collaborations pour la promotion touristique et du patrimoine culturel ?
  • Comment penser la culture pour que cette dernière devienne un facteur d’innovation dans la recherche scientifique ?

Modératrice :

Elona Toro, Responsable du Campus Numérique Francophone de Tirana, AUF Europe centrale et orientale

Intervenant.e.s :

 

Marin Haxhimihali est professeur d’histoire antique au sein du Département de l’Histoire de la Faculté d’Histoire et de Philologie de l’Université de Tirana et professeur vacataire au sein de l’Université « Aleksander Xhuvani » d’Elbasan en Albanie. Il a assuré le poste de directeur du Parc archéologique d’Apollonia de 2006 à 2017. Il a mené plusieurs recherches et études dans les domaines du patrimoine, de la sémiologie et de la conservation préventive.

 

Corina Suteu est consultante culturelle internationale, ancienne Ministre de la Culture de la Roumanie, fondatrice et présidente de Making Waves, le Festival du Film Roumain à New York, présidente du festival du film documentaire fARAD et curatrice de « Insula 42 », un hub culturel, basé à Bucarest, où elle a assuré des conférences en ligne sur les enjeux culturels et européens. Elle est professeur invitée en politiques culturelles comparées en Roumanie et à l’international. Entre 2006 et 2012, Corina Şuteu a été directrice de l’Institut Culturel Roumain à New York. Au cours de sa carrière professionnelle elle a assuré plusieurs fonctions importantes en tant que directrice de théâtres, responsable de masters en gestion culturelle au niveau national et international, coordinatrice de projets de recherche, formatrice de formateurs en coopération et gestion culturelle, auteur de plusieurs articles, études et livres.  En 2017, Corina Şuteu a reçu la décoration « Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres » ainsi que le prix spécial pour le support constant pour le Centre national de la dance contemporaine en Roumanie.

Diplomate de carrière, Hélène Roos a été adjointe des chefs de mission en Estonie et en Slovaquie, adjointe à la porte-parole du Quai d’Orsay et assure depuis 2018 les fonctions de directrice générale de l’Institut français de Roumanie et de conseillère de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France en Roumanie.

 

 

S’inscrire pour suivre le webinaire en direct : cliquez-ici 

 

Webinaire 2 : Développer le potentiel d’employabilité et d’entreprenariat dans le secteur économique des industries culturelles et créatives

25 juin 2021, de 16h à 17h de Paris

Une des responsabilités majeures des acteurs de l’ESR est de créer les conditions pour que les jeunes et notamment les jeunes diplômés associent leurs devenirs professionnel et citoyen à des perspectives stimulantes en termes de sens et d’opportunités d’intégration économique. Or, le secteur des ICC représente un levier de développement professionnel très dense pour le XXIème siècle notamment du fait des intenses possibilités qu’offre le numérique.

Ainsi, l’enjeu de ce webinaire sera d’identifier les sources d’employabilité de ce secteur économique : quels sont les secteurs offrant des potentiels de développement les plus importants ? Quels sont les métiers auxquels ils vont répondre ? Quelles sont les parties prenantes de l’écosystème qui peuvent influencer le développement de l’employabilité ? En effet, plusieurs clefs d’entrée permettent d’identifier les métiers de demain liés aux ICC, notamment selon la nature de l’impulseur de l’offre :

  • Depuis les producteurs / offreurs du champ privé
  • Depuis les politiques publiques, les institutions culturelles
  • Depuis des enjeux de développement territorial, social et humain

Et aussi, quelles sont les spécificités de l’entrepreneuriat dans ce domaine ?

 Modératrice :

  • Prof. Danielle Pailler, Directrice régionale AUF Maghreb

Intervenant.e.s :

Driss Ksikes est écrivain, chercheur en médias et culture, dramaturge et critique littéraire. Professeur de méthodologie et de creative writing à HEM, il dirige son centre de recherche, Economia, depuis 2007. Membre et juré de plusieurs réseaux culturels et académiques internationaux, son travail est centré sur les différents liens entre arts, savoirs et espaces publics.

 

Auteur de nombreux ouvrages, Professeur des Universités et directeur de thèses à l’Université de Tunis et à l’Université Panthéon Sorbonne depuis 1998, Mohamed Zinelabidine a été Ministre des Affaires culturelles de la Tunisie de 2016 à 2020. Actuellement, Mohamed ZINELABIDINE occupe la fonction de Directeur de la Culture et de la Communication à l’ICESCO. Il est également Président de l’association internationale « Salons de la Sorbonne » et Directeur de la Collection « Hypothesis » à l’édition Sotumédias.

 

 

Zaïnab Guedira a plus de 15 années d’expérience en stratégie, management, organisation, communication et relations institutionnelles dans le secteur privé et public. Elle a intégré le secteur culturel en 2014 en tant que Directrice de cabinet du Président de la Fondation Nationale des Musées (Maroc). Et depuis 2017, elle est directrice Générale de la Fondation Hiba, une institution culturelle dont la mission est de contribuer au développement et à la promotion du secteur culturel au Maroc. La Fondation est en charge de la gestion d’équipements culturels dont le cinéma Renaissance et le Studio d’enregistrement Hiba et s’adresse, à travers ses projets, au grand public, en particulier la jeunesse du Maroc, ainsi qu’aux professionnels de la culture. Zaïnab est lauréate d’Audencia Business School, Nantes.

 

Pr. Aawatif HAYAR est docteure en Traitement du Signal et Télécommunications de l’NP de Toulouse (2001). Depuis juin 2019, elle est Présidente de l’Université Hassan II de Casablanca, en étant la deuxième femme dans l’histoire du Maroc à occuper ce poste. Elle est également membre du Think-Tank Casablanca « Avant-garde » City et co-initiatrice depuis 2013 du Cluster E-madina Smart City. Ses intérêts de recherche incluent des domaines tels que les systèmes de communication verts cognitifs, les systèmes UWB, les réseaux intelligents, les bâtiments sociaux durables intelligents, la gouvernance électronique, les données ouvertes pour les citoyens, les villes intelligentes, les TIC pour un développement socio-économique social, écologique et intelligent. Pr. Aawatif Hayar est créatrice du concept Frugal Social Collaborative Sustainable Smart City Casablanca, un nouveau concept de transformation de la ville intelligente qui a été distingué par l’initiative IEEE Smart city en 2015 comme un concept innovant de ville intelligente inclusive et rentable. En 2015, Pr. Aawatif Hayar a été sélectionnée par la prestigieuse African Innovation Foundation comme l’une des dix femmes africaines les plus innovantes. Elle dirige ou participe actuellement à plusieurs projets de R&D/Innovation avec la ville de Casablanca, la région Casablanca Settat, le CNRST, l’INDH, la GIZ et Heinrich Böll Stiftung, tels que le End to End Energy Efficiency Living Lab, le Musée virtuel de Casablanca, e-douar « Smart Inclusive Ecological village » et les projets Solar Decathlon Africa E-Co Dar et Benguerir Smart City ASToN AFD.

 

S’inscrire pour suivre le webinaire en direct :  cliquez-ici 

 

Date de publication : 04/06/2021
Date début : 22/06/2021
Date fin : 25/06/2021
Organisateur : AUF
Retour à la liste
des événements

Plus d’actualités

Les universités francophones s’engagent avec l’AUF pour l’égalité femmes-hommes : lancement officiel du consortium
Lire la suite
Lancement officiel du projet VaRRIWA, un projet pour accompagner la valorisation des résultats de la recherche dans quatre pays en Afrique de l’Ouest.
Lire la suite
Sou marie Antoinette SANOU remporte le concours de création du logo du projet VaRRIWA
Lire la suite