Formation régionale au tutorat du cours hybride d’insertion professionnelle à Hanoi

Cours hybride photo2

La Direction régionale Asie-Pacifique (DRAP) de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a organisé, du 9 au 11 août 2017 à Hanoï (Vietnam) une formation au tutorat pour un cours d’insertion professionnelle . Cette formation à vocation régionale a regroupé une vingtaine d’enseignants des formations francophones du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande et du Vietnam. L’objectif était de les doter de compétences pour appliquer une nouvelle méthode d’enseignement combinant formation présentielle et à distance.

Le Module d’insertion professionnelle (MIP) en présentiel, permettant aux étudiants d’acquérir des techniques essentielles pour la recherche d’emploi, a été conçu il y a plusieurs années par l’AUF. Depuis 2016, la DRAP développe un nouveau dispositif de ce module en hybride : le cours hybride d’insertion professionnelle.

« Le cours hybride d’insertion professionnelle cible les futurs diplômés inscrits dans les programmes de formations francophones  ainsi que les étudiants inscrits dans les Départements de français des universités membres de l’AUF. Conçu pour être un dispositif alternant des séances en classe et à distance pendant six semaines, ce cours leur permet d’apprivoiser un ensemble d’outils pratiques et efficaces pour bien préparer leur entrée sur le marché de l’emploi », a fait savoir Mme Nguyên Thi Thanh Huong, enseignante-chercheuse de l’École polytechnique de Hanoï et conceptrice du concours.

Les étudiants réalisent la partie théorique à distance pendant trois heures par semaine via les documents implémentés et des forums. Les séances en présentiel, d’une durée de deux heures par semaine, permettent la présentation des productions rédigées à la maison et de discussions sur les techniques. « Via ce cours, les jeunes sont capables de construire leur projet professionnel, d’apprendre à parler d’eux, de rédiger un curriculum vitae, de réussir leur lettre de motivation et de bien préparer leur entretien d’embauche. Ils peuvent acquérir des compétences douces, notamment l’élaboration d’un plan de travail indépendant, la gestion du temps, les échanges en groupes (équipes) à distance » a indiqué Mme Huong.

Participant au bilan de la formation, M. Claude-Emmanuel Leroy, Coordonnateur régionale de projets à l’AUF, a insisté sur la responsabilité sociale des universités. « Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche doivent inscrire l’employabilité et l’insertion professionnelle dans leur plan de développement et s’interroger sur des mécanismes permettant de structurer puis de développer une offre de formation qui intègre dans sa définition des dispositifs d’accompagnement des étudiants dans la recherche d’emploi ». Le module hybride d’insertion professionnelle s’inscrit dans cette logique.

A l’issue de la formation, les participants ont partagé leurs impressions sur ce nouveau dispositif innovant : « Ce cours est très utile pour les étudiants cambodgiens et cela va créer une différence dans les formations en français et celles en khmer » a remarqué Mme Oeurn SAMBO de l’Université royale de droit et de sciences économique de Phnom Penh.

Mme Donthira Kongrak, enseignante de français de l’Université de Rangsit à Bangkok, et responsable du Campus numérique francophone partenaire de Rangsit a confirmé quant à elle : « Notre département va intégrer ce cours dans notre cursus universitaire car nous avons des cours de français spécifiques qui forment les étudiants au monde du travail comme le français des affaires, le tourisme, etc., mais ce cours nous semble complémentaire. Pourtant, on aurait besoin d’une autre formation pour une meilleure compréhension de la plate-forme Moodle, support de la partie en ligne de ce cours hybride ».

Mme Đỗ Thanh Thủy, enseignante de français de École supérieure de langue étrangère de l’Université nationale de Hanoi a bien apprécié l’interactivité entre professeurs et étudiants dans le cadre de ce nouveau dispositif. Mme Thidathip Soukkhathammavong de Université Nationale du Laos a exprimé son inquiétude quand aux conditions d’intégration de ce cours hybride dans les cursus universitaires : « Bien que ce module en présentiel soit obligatoire dans mon département de français, ce dernier manque de salle multimédia avec une bonne connexion à Internet ». Elle pourra animer ce cours hybride au sein du nouveau Campus numérique francophone de l’AUF de Vientiane qui vient d’être inauguré en juin 2017.

Date de publication : 29/08/2017

Région(s)

+ Asie-Pacifique

Plus d’actualités

À Beyrouth, les forces francophones se rapprochent en faveur de la qualité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche
Lire la suite
Hô Chi Minh-Ville : Dialogue universités-entreprises pour soutenir les formations professionnalisantes
Lire la suite
Visite du Recteur de l’AUF en Chine
Lire la suite
L’AUF au IVe Congrès régional de la Fédération internationale des professeurs de français à Kyoto
Lire la suite
L’AUF renforce son partenariat en Corée et en Mongolie
Lire la suite