Pour une renaissance de la Francophonie au Laos

MicrosoftTeams-image (42)

Le Prof. Laurent Sermet, Directeur Asie-Pacifique de l’AUF, a effectué, du 12 au 16 septembre, sa première mission au Laos. La délégation de l’AUF était composée de M. Fabien Méheust, Directeur régional adjoint-Projets, Mme Marieke Charlet, Responsable de l’AUF-Laos et M. Vannapha Bouphapanya, chargé de projets. Les rencontres avec les interlocuteurs ministériels, universitaires et diplomatiques ont montré le vif intérêt des partenaires laotiens à travailler davantage avec l’AUF.

Le premier jour de sa mission, la délégation s’est entretenue avec M. Kalamoungkhoun Souphanouvong, Coordinateur national de l’Organisation internationale de la Francophonie auprès du Laos, qui a vivement apprécié « le rôle important de l’AUF au niveau de l’enseignement supérieur, contribuant à atteindre les objectifs de développement durable et à sortir le pays du groupe des pays les moins avancés d’ici 2026 ».

Au programme de cette mission, le Directeur régional a été aussi reçu par le Service de coopération de l’Ambassade de France. Les discussions ont porté sur les opportunités de coopération dans divers domaines d’intérêt commun tels que la francophonie, l’enseignement supérieur, la recherche pour le développement et l’employabilité des étudiants… Les deux parties ont réaffirmé la nécessité de conjuguer les ressources et les expertises de chacun, en vue d’une francophonie plus active au Laos.

La deuxième journée de sa mission, la délégation de l’AUF Laos a été reçue par le Ministre de l’Éducation et des Sports du Laos, Prof. associé Dr. Phout Simmalavong. Ce dernier a affirmé l’engagement du Ministère de l’Éducation et des Sports à encourager l’apprentissage du et en français chez les jeunes laotiens.

De son côté, Le Prof. Laurent Sermet a réaffirmé le poursuit de l’accompagnement de l’AUF à la politique de l’éducation du Laos, qui va et ira vers une intensification grandissante, notamment avec l’arrivée de la nouvelle responsable du bureau national AUF-Laos, Mme Marieke Charlet.

La journée s’est poursuivie par la séance de travail avec le Ministre de la Santé qui a permis de marquer la volonté partagée de défendre la langue française comme langue d’enseignement. Selon le Ministre de la Santé, l’apprentissage du français « constitue un avantage majeur pour les étudiants en sciences de la santé qui souhaitent poursuivre leurs études en médecine à l’étranger ».

Toujours dans le cadre de cette mission itinérante, diverses réunions eu lieu avec les rectorats des universités membres de l’AUF au Laos (l’Université des sciences de la santé du Laos, l’Université nationale du Laos, l’Université de Savannakhet et les Écoles Normales Supérieures de Paksé et de Luang Prabang). Les discussions ont porté, entre autres, sur le renforcement qualitatif de l’enseignement du français et la mise en place d’une stratégie d’attractivité de la langue française, notamment dans les provinces du Sud du Laos.  À ce sujet, le Directeur Asie-Pacifique a rappelé que la francophonie avait sa place importante à Luang Prabang du fait de sa relation au tourisme et au patrimoine. Il a proposé « d’initier une réflexion commune sur les possibilités de développement de l’enseignement-apprentissage de la langue française dans cette ville et de la labelliser ville francophone ».

Ces réunions ont permis de signer quatre conventions de soutien de l’AUF aux projets d’appui à la formation à distance à ces établissements. Ces projets viennent à la suite d’un appel à projets lancé par l’AUF en mars dernier, en réponse des besoins exprimés par ses partenaires universitaires, dans un contexte où l’enseignement à distance s’est imposé durablement comme facteur de visibilité et vecteur d’attractivité de premier plan dans les stratégies d’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur. Cet appel vise à soutenir les initiatives de déploiement de formations dispensées totalement ou partiellement à distance et de favoriser à court terme l’accès des étudiants des établissements membre de l’AUF à des formations à distance de qualité. Le Directeur de l’École Normale Supérieure de Luang Prabang (ENSL), M. Houmphanh Khonesavath a exprimé sa gratitude à l’égard de l’AUF pour son soutien au renforcement des capacités d’enseignement à distance de ses enseignants. Si durant la crise sanitaire, WhatsApp était le seul outil d’enseignement à distance de la plupart des enseignants de l’ENSL, le soutien de l’AUF a permis de s’équiper désormais de nombreux outils informatiques, d’accéder aux ressources éducatives libres et de créer des contenus pédagogiques innovants. C’est aussi dans le cadre de ce soutien qu’un mini Studio MOOC a été officiellement inauguré au Département des langues étrangères de la Faculté des sciences de l’éducation – Université nationale du Laos.

Date de publication : 23/09/2022

Dans votre région

L’AUF a organisé les 2èmes réunions de ses organes consultatifs
Lire la suite
Promotion de la coopération université-entreprise dans le domaine du tourisme
Lire la suite
La 2ème édition de la Semaine mondiale de la Francophonie scientifique se tiendra du 25 au 28 octobre 2022, au Caire
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Journée mondiale des enseignants 2022 : La recherche comme porte d’entrée de la transformation de l’éducation
Lire la suite
Choix Goncourt de l’Orient : la 11ème édition est lancée
Lire la suite
Rencontres CRULA 2022 : la Francophonie scientifique au service de l’employabilité, de la recherche et la mobilité en Amérique latine
Lire la suite