Quatre nouveaux membres de l’AUF en Asie-Pacifique

logo_AUF_3mars17_BAP

Lors de sa réunion du 30 novembre 2017, le Conseil d’administration de l'Agence universitaire de la Francophonie a validé toutes les demandes d'adhésion des universités d’Asie-Pacifique : Université féminine de Sookmyung (Corée du Sud), Université de Battambang (Cambodge), Université de Savannakhet (Laos) et Université Phayao (Thaïlande). Ces nouvelles adhésions portent à 73 le nombre d’universités membres de l’AUF en Asie-Pacifique.

                                                   

       Université de Battambang (Cambodge)

L’Université de Battambang (UBB) est composée de 5 facultés : Affaires, Administration des affaires et Tourisme; Science et Technologie ; Sociologie et Développement Communautaire; Agriculture et Transformation des aliments ; Arts, Sciences Humaines et Éducation.

Avec 23 formations de niveau licence, 5 formations de niveau master et 1 programme doctoral, l’université comptait en 2016 près de 2 500 étudiants, 200 professeurs et cadres.
Elle a comme projet d’offrir de vraies perspectives aux étudiants originaires de zones rurales, en particulier du nord-ouest du Cambodge. Ces opportunités comprennent l’accès à l’éducation et à des services qui contribuent au développement de leurs carrières professionnelles mais aussi à celui des communautés locales pour réduire significativement l’écart de connaissances entre populations rurales et urbaines.

L’adhésion de l’UBB à l’AUF permettra à cette université de jouer un rôle de premier ordre dans la région de Battambang pour le rayonnement de la langue française. Il s’agit aussi pour elle des opportunités de développer des contacts fructueux au sein du réseau de l’AUF. L’UBB a déjà établi des contacts avec des établissements francophones (comme Toulouse II et l’ADEPASE, Nantes, Paris Sud Saclay, l’ITC Institut de Technologie du Cambodge, etc. …) mais sa présence dans le réseau de l’AUF l’aidera à sortir d’un certain isolement essentiellement géographique.

www.ubb.edu.kh

     

  Université féminine de Sookmyung (Corée du Sud)

L’Université féminine Sookmyung a été fondée en 1906 par l’empereur de Corée, Gojong, et sa femme, l’impératrice SoonHeon, qui pensaient que l’avenir du pays dépendait de l’éducation des femmes. Depuis plus de cent ans, l’Université Sookmyung contribue ainsi à atténuer l’inégalité sociale entre les femmes et les hommes, toujours existante en Corée.

Composée de 22 facultés (arts libéraux, sciences, ingénierie, sciences sociales, économie et administration des entreprises, musique, beaux- arts, pharmacie, service international, TESOL, etc.) avec plus de 40 départements, elle compte actuellement plus de 10  000 étudiants.

L’Université féminine Sookmyung est l’une des universités les plus dynamiques en Corée dans le cadre de la francophonie. Elle est motivée par divers échanges culturels internationaux avec les pays francophones comme la France, le Sénégal, la Côte d’ivoire etc. Elle a organisé plusieurs forums internationaux avec la collaboration du Ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme en Corée et la fondation de Corée.

C’est la deuxième université coréenne à adhérer à l’AUF.

www.sookmyung.ac.kr

                                        

                                        

Université de Savannakhet (Laos)

Avec plus de 4 000 étudiants, le développement de l’Université de Savannakhet est inscrite dans le développement socio-économique de 3 provinces : Savannakhet, Khammouane et Bolikhamxay.
L’université est composée de 7 facultés et d’un centre d’informatique et de technologie. Elle a des projets de coopérations avec le Musée national d’’histoire naturelle de Paris et avec l’Université de Toulouse.

Grâce à son adhésion à l’AUF, l’Université pourra développer plus de partenariats, lui permettant de renforcer la qualité et l’attraction de ses formations.

http://skulao.org/

                              

                                     

                                                              

  Université Phayao (Thaiïlande)

L’Université de Phayao était à l’origine un campus de l’Université Naresuan. En 2010, elle devient une université indépendante, pluridisciplinaire et spécialisée dans les formations scientifiques, médicales et en sciences sociales.

L’Université de Phayao est composée de 18 facultés : des Sciences des Ressources Naturelles et de l’Environnement, des Technologies de l’Information et de la Communication, d’Infirmières, de Sciences Pharmaceutiques, de Sciences, d’Ingénierie, d’Architecture et des Beaux-Arts, d’Odontologie, de Droit, de Sciences Médecine médicales, des Sciences Politiques et Sciences des sociales, de Gestion et des Sciences Informatiquesde l’information, des Sciences médicales, des Arts Libéraux, de Sciences Alliées de la Santé, d’Education, d’Energie et d’Environnement et Collège de gestion.

L’Université de Phayao comptait 21  481 étudiants en 2016, 1  833 employés (dont 994 professeurs). Elle offre plus de 80 formations de niveau licence, plus de 20 de niveau master et plus de 5 programmes doctoraux.

Elle souhaite s’engager dans une politique d’ouverture vers la Francophonie qui lui permette d’accroître la mobilité de ses étudiants, enseignants et administrateurs dans les espaces francophones.

www.up.ac.th

Date de publication : 12/01/2018

Région(s)

+ Asie-Pacifique

Plus d’actualités

Renforcer l’employabilité des étudiants
Lire la suite
Un premier pas vers l’université nationale bilingue du Vanuatu
Lire la suite
Rencontre étudiants-entreprises à Phnom Penh
Lire la suite
Le Président de la République française sollicite l’AUF pour la diffusion du savoir francophone
Lire la suite
À Beyrouth, les forces francophones se rapprochent en faveur de la qualité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche
Lire la suite