Bureau
Asie-Pacifique

L’AUF dans la région Asie-Pacifique

L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est installée dans la région depuis 1993, date d'ouverture de son bureau régional pour l'Asie-Pacifique, au Vietnam, à Hanoï.

Elle compte aujourd'hui 74 établissements membres répartis dans 10 États de la région (Cambodge, Chine, Fiji, Inde, Japon, Laos,  Mongolie, Thaïlande, Vanuatu, Vietnam) ainsi que 2 Collectivités d'Outre-Mer de la République Française, la Nouvelle Calédonie et la Polynésie française.

L'Agence concentre ses actions dans les thématiques importantes pour la Francophonie : la santé, les sciences pour l'ingénieur, les sciences humaines et sociales et le français. Sur ces thématiques fortes, l'AUF renforce ses activités au Vietnam, au Cambodge et au Laos et développe de plus en plus d'actions nouvelles en Chine, en Thaïlande et dans de nombreux pays d'Asie et du Pacifique.

Ses objectifs stratégiques en Asie-Pacifique :

  • attirer les meilleurs étudiants et les accompagner dans un parcours francophone d'excellence

  • valoriser les universités membres qui soutiennent et développent des formations en français

  • aider les universités francophones à coopérer en Asie-Pacifique.

« Le français, langue de réussite en Asie-Pacifique » :

Tel est le slogan du Bureau Asie-Pacifique dans le cadre de la promotion de la langue française dans cette région qui n'accorde au français qu'une place de 2è ou 3è langue vivante.

Des enquêtes sur l'emploi auprès des diplômés des filières universitaires francophones ont démontré que le français est une langue de réussite professionnelle : 50% des diplômés trouvent un emploi immédiatement, 98% au bout d'un an et 48% obtiennent un contrat de travail signé avant la fin de la formation (source : enquête 2009 sur l'insertion professionnelle des diplômés de 2007).

Le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique :

Les universités de la région, avec souvent des partenaires d'autres pays francophones, ont développé de nombreuses filières universitaires francophones dans tous les domaines (chimie, économie, architecture, droit, etc.). Près de 80 formations de niveau licence et master bénéficient actuellement du soutien de l'AUF et sont rassemblées dans un consortium international. De plus des centaines de départements de français ont une offre de formation de plus en plus variée.

Dans la région, l'AUF soutient également la Francophonie universitaire à travers des bourses de mobilité pour des enseignants, des chercheurs ou des étudiants, des aides à la recherche, des participations à des colloques internationaux, des formations ciblées, etc.

Les aides à la formation et à la recherche :

  • des allocations d’études, pour les étudiants qui suivent des formations bilingues ou francophones dans leur pays de résidence (sous certaines conditions sociales)

  • des bourses, locales ou internationales, afin d'aider à la poursuite d'étude en master ou en doctorat

  • des missions d'expertise et d'enseignement, en appui aux formations soutenues dans ses établissements membres

  • des soutiens à la formation des cadres académiques soit par des séminaires, école d'été ou autre, soit par des stages dans d'autres universités

  • un appui aux manifestations scientifiques en s’attachant prioritairement à promouvoir la participation de scientifiques du Sud, l’édition et la diffusion des actes en français

  • un appui à des projets de recherche qui valorisent les partenariats internationaux multiples et l'interdisciplinarité sur les priorités régionales.

Pour mettre en oeuvre ses actions, l'AUF s'appuie sur un réseau composé de:

  • 1 bureau régional à Hanoï, Vietnam

  • 4 antennes (Hô Chi Minh-ville, Phnom Penh, Port Vila, Vientiane)

  • 2 Instituts de la Francophonie (Hanoï et Vientiane)

  • 6 campus numériques francophones

  • 106 agents locaux et expatriés.

La représentation du Bureau Asie-Pacifique dans les instances de l'AUF :

Conseil associatif

  • M. Jiang Bo, Vice-Président, Université de Tongji, Chine

  • M. Phetsamone Khounsavath, Vice-Président, Université nationale du Laos

Conseil d’administration

  • Mme Sackona Phoeurng, Institut de technologie du Cambodge

  • M. Duong Van Quang, Ambassadeur, délégué permanent auprès de l'UNESCO

Conseil scientifique

  • M. Trinh Van Minh, Université d'Éducation, Université Nationale du Vietnam à Hanoï, Vietnam

  • Nguyen Ngoc Dien, Conférence internationale des facultés de droit ayant en commun l'usage du français (CIFDUF)