22 avril, le Jour de la Terre

22avril-SITEWEB

Le Jour de la Terre fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970. L'objectif de cette journée est de favoriser le développement d'une masse de citoyens consciente des enjeux climatiques. Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu le mouvement participatif en environnement le plus important de la planète. L’AUF soutient des projets dans ce domaine clef. Quelques exemples.

Au Moyen-Orient : Le projet O-LIFE : un observatoire Libano-Français de l’environnement

O-LiFE valorise la recherche pour le développement durable, notamment dans la prise des décisions publiques. O-Life permet de construire une communauté interdisciplinaire et internationale de chercheurs visant à reconnecter le développement politique et économique du Liban et ses processus environnementaux. Le projet est porté par le CNRS France, le CNRS Liban, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’AUF. Il regroupe 63 chercheurs au Liban et 70 en France, travaillant dans 32 universités et laboratoires en France et 8 universités au Liban.

En savoir plus sur le projet : O-LiFE | Observatoire Libano-Francais de l’Environnement 

Découvrez les 2 émissions Destination Francophonie de TV5Monde consacrées au projet :

En Afrique de l’Ouest : la promotion de l’agroécologie par la recherche et la formation

L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’AUF travaillent depuis 2018 sur la promotion de l’agroécologie par la recherche et la formation en Afrique de l’Ouest (PARFAO). En cette année 2021 qui marque la fin de ce projet, deux activités de sciences participatives ont été organisées à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Ouagadougou (Burkina Faso) : un atelier collaboratif dénommé « week-end des solutions » et une table ronde sur le thème : « les cultures fruitières face au changement climatique : état des lieux et défis »

Pour en savoir plus  : cliquez-ici

En Océan Indien : permettre aux établissements d’enseignement supérieur partenaires de contribuer à la transition et à l’autonomie énergétique de leur territoires insulaires

Le projet « Formation et Enseignement Supérieur pour la Transition énergétique dans les territoires Insulaires et en Indianocéanie » (FESTII) est coordonné par l’AUF et cofinancé par le Programme ERAMUS+ de l’Union Européenne. Son objectif est de permettre aux établissements d’enseignement supérieur partenaires de contribuer à la transition et à l’autonomie énergétique de leur territoires insulaires d’implantation par le renforcement des compétences des ressources humaines dans le domaine des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique.

En savoir plus sur ce projet

Dans les Amériques :  des acteurs du développement durable s’allient contre la COVID-19 en Amazonie brésilienne

Photo d'un jeune portant une visière

Un FabLab étudiant reconvertit le plastique pour pallier le manque de matériel de protection sanitaire de leur région. Ce projet, porté par l’Université fédérale du Pará (UFPA) au Brésil, s’inscrit dans le cadre du plan d’action de l’AUF pour lutter contre la COVID-19 et aider les systèmes de santé et les populations à faire face à la crise sanitaire. En appliquant le concept d’économie circulaire, le groupe d’étudiant.e.s Enactus UFPA pour lutter contre la Covid-19 s’est associé avec une coopérative de recyclage afin de produire des équipements de sécurité à partir des bouteilles en plastiques en « PET », en utilisant la technologie de leur Fablab.

Pour en savoir plus : cliquez-ici

En Europe centrale et orientale : la lutte contre le gaspillage alimentaire

Des professeurs chercheurs de l’Université des Sciences Agricoles et Médecine Vétérinaire de Cluj-Napoca (Roumanie)Université de Craiova (Roumanie)Université Technique de Moldavie et l’Université Saints Cyrille et Méthode de Skopje (Macédoine), ont menée simultanément en 2020 une étude dans plusieurs pays de la région afin d’identifier les types de consommateurs en fonction de leur perception du gaspillage alimentaire.  L’étude a été menée dans le cadre du projet « Zéro Gaspillage – pour une production et une consommation responsables en ECO » financé par l’AUF projet inscrit dans le programme ACTIF (Action pour l’innovation francophone) de l’AUF.

En savoir plus, cliquez-ici

En Europe de l’Ouest : l’engagement des Universités francophones dans la transition socio-écologique et dans la mise en oeuvre des 17 ODD

La Conférence des Présidents d’Université (CPU), l’AUF et le RéUnifeDD (Réseau Universitaire Formation Education pour un Développement Durable) s’associent au Jour de la Terre pour rappeler l’importance d’une Education et d’une Formation de qualité au développement durable et aux enjeux liés au climat, qui participe à l’amélioration des conditions de vie des individus, des communautés et des sociétés. Ces trois organisations accompagnent l’engagement des établissements d’enseignement supérieur francophones dans la transition socio-écologique et dans la mise en œuvre des 17 ODD (Objectifs de Développement durable).

En savoir plus : cliquez-ici

Un appel à communication s’inscrivant dans le colloque « Former au monde de demain : ODD, compétences, outils et scénarios de formation » a été lancé. Ce colloque est piloté par le RéUniFEDD dans le cadre du dispositif FECODD, en partenariat avec la CPU, l’AUF et la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). Il se tiendra les 7 et 8 juillet 2021 à distance :  Pour accédez à l’appel : cliquez-ici

A l’international : ACTIF, un programme dédié à l’innovation sociale et à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD)

Le programme ACTIF collaboratif, multi-acteurs et transversal dédié à l’innovation sociale et à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD) est porté par l’AUF pour accompagner les universités de toutes les régions francophones dans leur transformation nécessaire face à l’urgence environnementale et sociale. Des outils sont mis à disposition et des projets mis en place afin d’identifier, de valoriser et de partager toutes les solutions innovantes responsables qui intègrent notamment le respect de l’environnement, de la vie terrestre et aquatique. Plus de 170 universités francophones et 43 partenaires-experts, dont l’UNESCO, UNWomen, l’ONUDC et le PNUD, sont impliqués dans ce dispositif. Les projets en cours sont consultables ici, les outils ici, les actualités ici. et les acteurs du programme ici.

Date de publication : 22/04/2021

Dans votre région

Validation des acquis de l’expérience : Succès de la phase préparatoire au Cameroun
Lire la suite
Doha Bouallal, lauréate du concours de création du logo du 60ème anniversaire de l’AUF
Lire la suite
Semaine de la Francophonie Scientifique en septembre 2021
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Transition énergétique à Madagascar : stratégie et retour d’expériences
Lire la suite
Une nouvelle étape importante pour le projet PURSEA
Lire la suite
L’AUF Maghreb partenaire du concours photo sur le thème « Vivre malgré tout »
Lire la suite