Types d’implantations

Les directions régionales

L’organisation de l’AUF est territoriale et déconcentrée. Les dix directions régionales au plus près des besoins des membres, partagent avec les directions, départements et autres unités des services centraux l’initiative des projets, participent à la définition des objectifs stratégiques et des politiques scientifiques et associative de l’AUF et sont chargés de leur mise en œuvre.

Chaque direction régionale représente l’AUF dans sa zone d’activité et a la compétence pour entretenir des relations avec les établissements membres et les organismes nationaux et internationaux avec lesquels l’AUF travaille.

Dix directions régionales pilotent les interventions de l’AUF sur le terrain en Afrique centrale et des Grands Lacs, en Afrique de l’Ouest, dans les Amériques, en Asie-Pacifique, dans la Caraïbe, en Europe centrale et orientale, en Europe de l’Ouest, au Maghreb, au Moyen-Orient et dans l’Océan Indien.

Les Campus Numériques Francophones (CNF)

L’AUF anime un vaste réseau de campus numériques francophonesMD (CNF). Chaque campus numérique francophoneMD  (CNF) est une implantation de l’AUF au service de tous les établissements membres de sa zone géographique. Il bénéficie d’une convention d’hébergement avec l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche membre de l’Agence qui l’accueille et, souvent, d’un accord de siège avec l’État.

Les campus numériques sont des espaces d’apprentissages et de pratiques numériques. Conçus pour recevoir du public, ils permettent aux étudiants, enseignants et chercheurs de se former au numérique et d’utiliser de nouvelles pratiques induites par le numérique. Les CNF sont également les relais de la mise en œuvre des projets nationaux et internationaux conduits par l’AUF et ses partenaires.

36 CNF sont répartis dans 8 régions sont en activité :  Afrique centrale et des Grands Lacs, Afrique de l’Ouest, Asie-Pacifique, Caraïbe, Europe centrale et orientale, Maghreb, Moyen-Orient, Océan Indien.

Les instituts spécialisés

Les instituts de la Francophonie sont des structures d’appui, de conseil et d’expertise spécialisés dans des domaines clefs (entrepreneuriat, gouvernance universitaire, numérique éducatif) créés et gérés par l’AUF suite à la demande de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement.

L’IFIC accompagne le développement et la modernisation des systèmes éducatifs via des actions menées en partenariat avec différents acteurs, dont notamment, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche membres de l’AUF, des organismes internationaux, des entreprises innovantes. Le champ d’intervention de l’IFIC couvre trois secteurs : service, conseil et expertise ;  formation et sensibilisation ; recherche et développement et veille.

La mission de l’ESFAM est de former en langue française des spécialistes de haut niveau en gestion des administrations et des entreprises pour contribuer au développement des pays de la zone Europe Centrale et Orientale. En formation initiale, l’ESFAM propose des cursus en un an qui permettent d’obtenir des diplômes de 5 master de grandes universités françaises et belges :

  • Master Management et Administration des Entreprises
  • Master Management public
  • Master Management des PME et des territoires touristiques
  • Master Transports Internationaux
  • Master Supply Chain Management

En formation continue, des salariés peuvent suivre des modules issus de ces masters et recevoir une certification.

Les Centres d’employabilité Francophones

Les Centres d’Employabilité Francophones (CEF) constituent, avec le déploiement et le projet majeur de l’axe 2 de la stratégie de l’AUF pour 2021-2025 qui concerne l’employabilité et l’entrepreneuriat des étudiants.

Ces espaces interconnectés offrent des services articulés autour de 4 grands pôles :

PÔLE 1. Conseil, information et tutorat emploi

  • Bilan de compétences et tests pour une meilleure connaissance de soi, des points forts à consolider et des points faibles à améliorer ;
  • Technique de recherche d’emploi et de stages : rédaction d’un CV, d’une lettre de motivation, simulation d’un entretien d’embauche, aide à l’intégration dans l’entreprise, savoir-être ;
  • Informations et conseils : parcours académiques ou formations complémentaires correspondant au profil de l’étudiant ; métiers et parcours professionnels adaptés à l’étudiant ;
  • Coaching et tutorat : accompagnement personnalisé ;
  • Rencontres avec des employeurs et offres de stages, opportunités de PFE, de stage, d’emploi ;
  • Journée carrière, salon de l’emploi inversé, immersions professionnelles, visites d’entreprises, mobilités internationales…

PÔLE 2. Formations complémentaires en compétences transversales (Soft skills)

  • Langues : un programme contextualisé qui favorisera, selon les priorités des pays et établissements d’accueil, le renforcement du niveau des étudiants dans la langue officielle et/ou l’apprentissage d’autres langues ;
  • Communication : renforcement de capacités en matière de techniques de communication (prise de parole en public, présentation, rédaction de courrier, exposé, écoute active…) ;
  • Culture générale : sensibilisation aux thématiques d’actualité et aux défis majeurs contemporains (développement durable et inclusif, géopolitique, économie, transition numérique…) ;
  • Numérique : familiarisation avec les outils numériques et la virtualisation, formations ad hoc sur des logiciels et environnements spécifiques ;
  • Développement personnel : intelligence émotionnelle et sociale, état d’esprit et attitudes, organisation, gestion du stress, travail en équipe, etc.

PÔLE 3. Certifications professionnelles

Préparation et passage de tests reconnus à l’échelle internationale et souvent méconnus par les étudiants ou inaccessibles financièrement dans une démarche individuelle mais très appréciés et parfois exigés par les employeurs. L’AUF négociera avec les principales institutions de formation et de certification pour faire des achats groupés de sessions de certification qu’elle proposera gratuitement ou à des prix préférentiels aux étudiants à travers les CEF. Ces certifications concernent essentiellement :

  • Les Langues : français, anglais, espagnol, arabe, portugais… ;
  • Les TIC ;
  • La Gestion de projets.

Il existe de nombreux autres domaines de certification spécifiques à des disciplines, par exemple : architecture, comptabilité, métiers de l’environnement, marketing digital, tourisme… Ce type de certification pourrait être envisagé selon l’importance de ces spécialités pour l’emploi dans le pays/environnement concerné.

PÔLE 4. Préincubation entrepreneuriale

Accueillir les étudiants-entrepreneurs sélectionnés sur la qualité de leur projet et de leur potentiel. Ce statut sera préalablement défini avec le ministère de l’enseignement supérieur et officiellement reconnu par l’université.

Ces étudiants bénéficieront d’accompagnement et de formations notamment en :

  • Créativité : intérêt, techniques, état d’esprit, conceptualisation, mind maping, design thinking…
  • Études préalables : découverte du marché, estimation de la demande, tests de concept, faisabilité technique…
  • Modèle économique et plan d’affaires : opérationnalisation et viabilité d’un projet, étude financière…
  • Techniques de présentation de projets : synthèse, argumentation, persuasion, engagement…
  • Découverte des sources de financement : traditionnelles, alternatives, crowd funding, business angels.

Types d’implantations


Actualités

« Ma thèse en 180 secondes (MT180) » 2022 : des éditions nationales organisées par l’AUF dans 25 pays francophones
Lire la suite
L’Université de Carthage lance la 2ème édition du concours « Carthage Innov’Startup »
Lire la suite
Ma thèse en 180 secondes : Ronza Hachem lauréate de l’édition libanaise
Lire la suite
Lancement officiel de la formation PERFORM à Antananarivo
Lire la suite
Rencontre conviviale avant le départ en France des étudiants des programmes de double diplôme franco-chinois en science et ingénierie
Lire la suite