Thierry Verdel : UniLab pourra nous inspirer pour notre prochaine stratégie quadriennale

Recteur usenghor

L’AUF et le Centre de Recherches Interdisciplinaires CRI, réuniront les 30 novembre et 1er décembre prochains une vingtaine de partenaires afin de coconstruire UniLab, un laboratoire d’idées destiné à imaginer l’université durable et inclusive de demain et répondre aux futurs défis des transitions environnementales et sociales. Le Recteur de l’Université Senghor à Alexandrie (Égypte), M. Thierry Verdel, également responsable de la commission « Gouvernance du numérique » au sein de la Conférence des recteurs de la région du Moyen-Orient (CONFREMO) participera au séminaire. Nous avons recueilli ses attentes vis-à-vis de ce projet, et il nous a parlé de ce qui est déjà fait sur « l’université de demain » au sein de l’Université Senghor.

Thierry Verdel parle d’une « véritable révolution managériale qui a été opérée au sein de l’Université Senghor, pour faire passer l’Université d’une organisation centralisée et pyramidale à une organisation qui mobilise toutes ses forces, dans une approche de co-construction collaborative et transparente ».

« Nous avons rénové nos programmes de formation en mettant l’accent sur le développement des compétences transversales de nos étudiants. De ce point de vue, nous avons fait d’Alexandrie le laboratoire d’innovation et d’expérimentation pédagogique via lequel nous sommes en train de moderniser tous nos programmes de formation, notamment sur nos campus. Nous avons également investi dans la production de cours en ligne et notamment de cours en ligne ouverts et massifs nous permettant de toucher un public beaucoup plus large qu’aujourd’hui et de proposer, au service des jeunes et des moins jeunes, des formations d’excellence et originales », explique-t-il.

S’agissant du numérique, il affirme : « Nous avons aussi investi massivement dans le numérique et notamment dans la gouvernance par le numérique. Toutes nos opérations se traduisent désormais par la production de documents collaboratifs uniques, dans le nuage numérique, qui nous permettent de faire un suivi rigoureux et continu, et de disposer d’un tableau de bord de nos activités actualisé en temps réel. De ce point de vue, je crois que nous sommes exemplaires en Afrique mais aussi dans tout l’espace francophone compte tenu des moyens limités dont nous disposons. Cette transformation numérique, nous l’avons également mise au service de nos étudiants en développant son utilisation dans le cadre des cours. C’est d’ailleurs grâce à ce virage fait il y a presque 4 ans, que nous avons pu faire face à la crise sanitaire avec beaucoup de réactivité et d’agilité, n’ayant sacrifié qu’une seule semaine de cours au mois de mars 2020 ».

Qu’en est-il des attentes de l’Université Senghor vis-à-vis d’Unilab qui va être cocréé les 30 novembre et 1er décembre 2020, et déploiera ses premières actions en 2021 ? Le Recteur répond qu’ « À la position qui est la mienne, et à celle de mes confrères dans une position semblable, nous nous interrogeons en permanence sur ce que peut être l’université de demain : quelle vision donner à notre institution ? Quelles orientations devons-nous lui faire prendre ? Nos choix répondent-ils aux aspirations des étudiants ? Aux besoins de la société ? Aux besoins du marché du travail ?

Ce travail de prospective que nous faisons, il est souvent très empirique. Même s’il peut s’appuyer sur quelques études, il se fonde le plus souvent sur l’observation que nous faisons des évolutions du secteur de l’enseignement supérieur, sur l’observation des innovations qu’introduisent d’autres institutions similaires à la nôtre, et sur les réflexions que nous menons occasionnellement au moment d’élaborer une nouvelle programmation stratégique. Mais les occasions sont plutôt rares de participer à une réflexion de haut niveau, impliquant des acteurs de terrain, confrontés aux différentes réalités quotidiennes des universités, de partager l’analyse de ces observations et cette vision prospective.

C’est pourquoi, j’attends d’UniLab de pouvoir bénéficier du partage de nos réalités et de nos visions respectives, afin de nous rassurer sur des choix antérieurs ou des expériences en cours et bien entendu, d’en tirer des idées nouvelles pour l’avenir. Ce moment d’échange pourra également nous inspirer pour notre prochaine stratégie quadriennale, que nous devons élaborer l’année prochaine. »

Pour en savoir plus sur le séminaire UniLab 

Pour en savoir plus sur UniLab

Date de publication : 27/11/2020

Région(s)

+ AUF Moyen-Orient

Dans votre région

Un Campus Connecté à Beyrouth pour soutenir les étudiants libanais
Lire la suite
Retour sur la visite officielle au Liban du Recteur de l’AUF
Lire la suite
Le Choix Goncourt de l’Orient aux « Impatientes » de Djaïli Amadou Amal
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Rencontre avec Dr. Sidy DIAKHATE, lauréat du premier prix de l’édition 2020 de l’Incubateur Francophone Africain (IFA)
Lire la suite
Riposte COVID-19 : Rencontre avec Prof. Muhammad Zaid Dauhoo du projet « Simulation et analyses de la propagation des particules virales dans les couloirs des espaces de travail »
Lire la suite
Eldina Nasufi, pour une francophonie engagée
Lire la suite