Santé inclusive et littératie médicale grâce à l’IA et aux outils mobiles (SAMIA)

Samia

Objectifs

Le projet SAMIA vise à construire un consortium pluridisciplinaire et à concevoir une étude basée sur les technologies mobiles et l’intelligence artificielle pour la lutte contre l’illettrisme en santé.

 

PUBLIC CIBLE 

Scientifiques et acteurs de la santé.

 

PAYS D’INTERVENTION  

Pays d’Afrique de l’Ouest.

Dispositif

Le projet SAMIA associe des spécialistes d’Informatique de Santé, de e-santé, d’analyse de données et biostatistique, d’éducation, et sciences sociales. Il ambitionne d’intégrer la prise en compte des langues locales majoritairement parlées dans les pays cibles en Afrique de l’Ouest dès la conception des outils numérique au service de la santé. Il adoptera une démarche de co-élaboration participative avec les parties prenantes du projet (groupes cibles d’utilisateurs, scientifiques, acteurs de la société civile) intervenant sur les questions d’éducation et d’accompagnement à la santé. Ensuite, pour la première fois en Afrique de l’Ouest une initiative va associer les technologies mobiles, l’intelligence artificielle et l’analyse de données, l’inclusion par les langues locales et la technologie de la voix, pour l’amélioration de littératie de santé des populations cibles. 
 

PARTENAIRES OPÉRATIONNELS

Coordonnateur : Université de Bordeaux, France

Établissements partenaires :

1. Université Libre de Bruxelles, Belgique
2. Université Toulouse, France
3. École nationale d’ingénieurs de Tarbes (ENIT), France
4. Université Nazi Boni, Burkina-Faso
5. Université Assane Seck de Ziguinchor, Sénégal
6. Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Guinée

RÔLE DE L’AUF DANS CETTE ACTION

  • Cofinancement 
  • Valorisation des projets et diffusion des résultats. 

 

Le projet SAMIA est l’un des 10 projets du programme IntenScif.