Ingénieuses 2024 : résultats des jurys et annonce des nominées

Ingénieuses 2024 - Post générique

La 14e édition de l'opération Ingénieuses, lancée le 23 janvier dernier par la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI) met en lumière les efforts des écoles d'ingénieur·e·s pour favoriser la mixité dans les sciences et technologies ainsi que des modèles inspirants de femmes et d’élèves ingénieures.

Selon le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), 74 % des femmes n’ont jamais envisagé de carrière dans les domaines techniques et scientifiques, tandis que l’étude Gender Scan révèle que 37 % des élèves-ingénieures ont été dissuadées de poursuivre leurs études par leur entourage ou leurs enseignants. Face à ces défis, Ingénieuses insiste sur la nécessité de sensibiliser et d’orienter vers une meilleure égalité des genres dans les études et les métiers d’ingénieur·e·s.

La période de candidatures pour l’édition 2024 du concours Ingénieuses s’est étendue du 23 janvier au 8 mars 2024 et 221 candidatures ont été reçues :

  • 55 projets menés par 49 écoles et campus ;
  • 80 élèves-ingénieures France ;
  • 19 élèves-ingénieures Afrique du Nord ;
  • 67 femmes ingénieures.

Le processus de sélection a compris la réunion de trois jurys :

  • le jury lycéen, mis en place depuis l’année dernière et formé cete année de 30 élèves (15 filles et 15 garçons) de première et de seconde du lycée Jacques Brel de La Courneuve, qui ont choisi un projet d’école d’ingénieur·e·s parmi ceux présentés et lui décerneront le prix lycéen. Ce jury s’est réuni le 25 mars ;
  • le jury de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), composé des membres de la Commission régionale des experts économiques et scientifiques (CREES) de la région Afrique du Nord, a évalué les candidatures pour le prix de l’élève-ingénieure Afrique du Ce jury s’est réuni le 26 mars ;
  • le jury principal, composé de nos partenaires l’Agence universitaire de la Francophonie, ATC France, Elles bougent, Femmes ingénieures, la Fondation Inria, STMicroelectronics et Talents du numérique, et nos soutiens le Bureau national des élèves-ingénieurs, la Commission des titres d’ingénieur, Eiffage Énergies Systèmes, Ingénieurs et scientifiques de France et Techniques de l’ingénieur. Il s’est réuni le 12 Ce jury a étudié toutes les autres candidatures et projets.

 

Les écoles nominées sont :

  • l’ESTACA, pour son projet « Vulgarisation scientifique auprès des enfants » ;
  • le groupe IMT, pour son projet « Programme AMBASSADRICES ».
  • l’IMT Mines Alès et l’IMT Mines Albi, pour leur projet commun « Exception’Elles » ;
  • l’ISEP, pour son projet « Pacte « FEMMES & IA » – Pour une intelligence artificielle responsable et non-sexiste » ;
  • Junia ISA, pour son projet « Portraits de femmes scientifiques – Mission Chronos » ;
  • Polytech Annecy-Chambéry, pour son projet « Ingénieure au féminin » ;
  • Polytech Grenoble, pour son projet « Plan de sensibilisation sur le Harcèlement et les Violences sexistes et sexuelles à l’ensemble des élèves ingénieurs de l’école ».

 

Les nominées élèves-ingénieures France sont :

  • Marine BERTHIER, élève-ingénieure en mathématiques appliquées à l’ENSTA Paris ;
  • Fannie BICHEMIN, élève-ingénieure en électronique à l’ENSEA ;
  • Salma GUENNOUNI, élève-ingénieure en mathématiques appliquées à l’ENSTA Paris ;
  • Leen JETHA, élève-ingénieure en systèmes informatiques pour le transport aérien à l’ENAC.

 

Les nominées femmes ingénieures sont :

  • Floriane GEOFFROY, diplômée de l’INSA Toulouse, ingénieure Cloud chez Air France ;
  • Léna HARIKIOPOULOS-CORDOVA, diplômée de Centrale Nantes, fondatrice, présidente et ingénieure-consultante chez Consequally ;
  • Sandrine IMBERT, diplômée de Polytech Nice Sophia, actuellement SOC Vérification et Design for Test Manager chez STMicroelectronics ;
  • Laure PAGNIEZ, diplômée de l’ECE, actuellement Technical Program Manager for Sovereign Cloud Operations chez Microsoft ;
  • Mylène TAHAR, diplômée de Bordeaux INP – ENSEIRB-MATMECA, consultante indépendante en égalité professionnelle.

 

Partenaire de cet évènement depuis de nombreuses années, l’Agence Universitaire de la Francophonie remettra les prix de l’élève ingénieure France et de l’élève ingénieur Afrique du Nord. Les lauréates dans chaque catégorie seront révélées lors de la cérémonie de remise des prix.

Cette dernière se tiendra le 16 mai 2024 dans l’après-midi à SETEC (46 quai de la Rapée, 75012 Paris), avec l’intervention en clôture d’Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lute contre les discriminations (sous réserve). L’événement sera suivi d’un cocktail de réseautage.

Nous vous encourageons fortement à noter cette date dans vos agendas, et à vous joindre à nous pour célébrer les réussites des femmes dans le domaine de l’ingénierie. Les inscriptions sont ouvertes sur ce lien.

 

Date de publication : 17/04/2024

Dans votre région

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante
Lire la suite
Déclaration de Banjul : neuf pays signataires s’engagent pour renforcer la coopération scientifique en Afrique
Lire la suite
Retour sur le Colloque international de l’AFELSH sur la gouvernance universitaire en sciences humaines dans le contexte de la transformation numérique
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

30ème anniversaire AUF-ECO : résultats des concours régionaux à destination des jeunes francophones
Lire la suite
Appel à Projets : Accompagnement à la création de quatre pôles étudiant entrepreneur en Afrique du Nord
Lire la suite
Concours « Mon Idée, Mon Entreprise » : Les lauréat.e.s nationaux/les de l’AUF-Caraïbe pour la finale inter-régionale
Lire la suite