La 7ème édition du concours Femme Francophone Entrepreneure : 2 gagnantes proclamées et un succès grandissant

photo FFE 1

Sous le patronage du président du Conseil des ministres, M. Saad Hariri, et en présence du ministre d’État aux Droits de la femme, M. Jean Oghassabian, l’AUF, Berytech, L’Orient-Le Jour, Le Commerce du Levant et la Société Générale de Banque au Liban (SGBL) ont organisé le 27 septembre 2018 la finale de la 7ème édition du concours Femme francophone Entrepreneure. L'évènement s'est déroulé au campus de l’Innovation et du Sport de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

Cette initiative, qui valorise le rôle des femmes libanaises dans l’entrepreneuriat, a mis en avant les projets de 5 femmes enthousiastes sélectionnées par un premier jury composé de représentants des partenaires du concours. Les 5 finalistes ont pu défendre leurs projets durant la finale, devant le public et un jury d’experts.

À l’issue de ces présentations, les lauréates Maya Bacha, fondatrice de Sidelick, un service innovant de garde d’animaux de compagnie, et Marielle Khayat, fondatrice de Koullouna, société qui expédie à des expatriés et amateurs du Liban des colis contenant des produits de leur pays d’origine, se sont partagé un prix de 20 000 euros. Elles bénéficieront de l’accompagnement nécessaire à la création d’entreprise et du soutien à une entreprise jeune pousse dans l’incubateur Berytech.

90 candidatures ont été reçues cette année, soit 22 de plus que pour l’édition précédente, ce qui démontre l’attractivité de ce concours francophone, unique en son genre au Liban.

5 candidates, représentant autant d’équipes, se sont affrontées lors de cette finale :

  • Yasmina Al Hakim Sinno pour le projet My Little Hub (plate-forme en ligne permettant aux utilisateurs d’acheter des produits pour bébé)
  • Aya Anani pour le projet CraveHome (plate-forme en ligne permettant aux utilisateurs de commander des plats faits maison)
  • Maya Bacha pour le projet Sidelick (plate-forme en ligne qui met en lien les détenteurs d’animaux avec des pet sitters)
  • Marielle Khayat pour le projet Koullouna (box mensuelle qui apporte un bout de pays aux amoureux du Liban, où qu’ils soient dans le monde, tout en contribuant de loin au développement du pays)
  • Solène Le François pour le projet MyAftersCool (plate-forme en ligne qui permet de réserver des activités artistiques, culturelles et sportives pour les enfants)

Elles disposaient chacune de 5 minutes pour faire leur « pitch » devant le jury et le public, et tenter de convaincre de la pertinence de leurs projets.

De leur côté, les partenaires du projet ont aussi souligné dans leurs discours l’importance de l’engagement pour soutenir l’innovation et la place de la femme dans notre société.

Date de publication : 02/10/2018

Région(s)

+ Moyen-Orient

Dans votre région

Lancement officiel du Statut National de l’Étudiant-Entrepreneur en Tunisie
Lire la suite
Koumba Boly Barry, présidente du conseil scientifique du programme APPRENDRE pour la professionnalisation des pratiques enseignantes
Lire la suite
Tamara Elzein : une femme de science engagée
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Thierry Verdel, recteur de l’Université Senghor (Alexandrie, Egypte) : Nous investissons massivement dans le numérique
Lire la suite
Challenge Projet d’Entreprendre : l’AUF acteur stratégique de l’entrepreneuriat universitaire au Maghreb
Lire la suite
26 enseignants de l’Université Mossoul formés à la médiation et au tutorat à distance
Lire la suite