L’Université de Grenade (Espagne) créé un Cercle de culture francophone au bénéfice de la population locale

Untitled design

Grâce à l'implication de trois professeurs du département de Philologie française de l'Université de Grenade (UGR), un Cercle de culture francophone verra bientôt le jour et permettra le rayonnement de la communauté universitaire francophone au sein de cette région. Nous avons rencontré le Dr Virginia Iglesias Pruvost qui nous parle de ce projet.

Pouvez-vous nous parler de votre projet ?

Notre projet, intitulé « Ouvrez vos cœurs à la culture francophone ! », vise à contribuer au rayonnement culturel de la France et des pays francophones, par le truchement de la littérature, la peinture, le théâtre, l’organisation de conférences d’ordre historique, socio-culturel, etc… En outre, il a pour objectif de maintenir et améliorer les compétences en langue française des francophiles, et susciter le « besoin » ou l’envie d’apprendre le français, de visiter la France et les pays francophones.

Ce projet entend également rechercher et mettre en place des contacts durables avec des acteurs culturels variés issus du monde entier (musiciens, photographes, écrivains, professeurs d’universités…), afin de favoriser la création de réseaux de partenariat interuniversitaires, à long terme : collaborations à des projets de recherche, organisation de manifestations scientifiques, codirection de thèses, etc.

Par ailleurs, signalons que cet ambitieux projet englobe les principales instances institutionnelles de Grenade qui œuvrent en faveur de l’apprentissage de la langue française et sa culture dans la région de Grenade, telles que la Maison de France, l’Alliance française, le Département de Philologie française de l’Université, la Fondation Euro-Arabe, entre autres. L’appel de la Direction régionale Europe de l’Ouest de l’AUF pour le Développement d’Espaces Francophones d’Innovation (DEFI) nous a permis d’unir ces institutions et de les fédérer, au travers de la création du Cercle de Culture Francophone (CCF), rattaché au Vice-Rectorat pour l’Internationalisation de l’Université de Grenade (UGR). Le CCF mettra en place une dynamique commune de promotion de la culture francophone, favorisant une meilleure synergie dans nos efforts et actions ; ainsi, toute la population de Grenade pourra bénéficier des programmes culturels, émanant du CCF.

Quels sont les objectifs de votre projet DEFI au sein de l’Université de Grenade ?

Notre projet a pour but, d’une part, de consolider la structure organisationnelle et d’accroître la visibilité de la communauté universitaire francophone, au sein de l’Université de Grenade ; et, d’autre part, de promouvoir le rayonnement de cette communauté non seulement au niveau local, mais aussi régional. Le but escompté est donc de fomenter les initiatives permettant l’ouverture de l’UGR sur l’environnement socio-culturel de la ville.

Comme nous l’avons susmentionné, notre intention est de créer des réseaux d’échanges facilitant la collaboration étroite entre les universités francophones, concrètement, pour l’année 2021 : les universités d’Aix-en-Provence, Lyon (Alliance Arqus), Marrakech, Nouackchott, Ibn Zohr d’Agadir, Paris-Sorbonne, entre autres.

Les bénéficiaires du projet sont les étudiants de français de l’UGR (des Facultés de Traduction et Interprétation, Philosophie et Lettres, Sciences de l’Éducation), l’Alliance Française, sans oublier le Centro de Lenguas Modernas ; l’ensemble des étudiants de toute la communauté de l’UGR ; d’autres organismes comme la Maison de France, la Escuela Oficial de Idiomas ; la communauté de ressortissants français de la région de Grenade ; les professeurs de français des écoles, collèges, lycées, universités, académies privées ; les élèves de l’enseignement primaire et secondaire de la ville de Grenade et ses alentours, etc. Nous voulons montrer à la population locale l’empreinte indélébile et non négligeable de la présence française dans différents domaines, notamment artistique, littéraire, industriel…

Pouvez-vous nous présenter l’équipe et vos partenaires qui travaillent sur ce projet ?

Notre équipe se compose de trois professeurs de l’Université de Grenade, rattachés au Département de Philologie Française : M. Suso López (Directeur du Département), Mme Nadim Nadim et moi-même, qui avons travaillé coude à coude et en parfaite symbiose à l’élaboration de ce projet.

Mot de la fin

La crise sanitaire engendrée par le COVID-19 a paralysé, momentanément, le déroulement de notre projet ; toutefois, il sera relancé lors de l’année scolaire 2020-2021, avec tout l’enthousiasme général suscité à ses prémices.

Date de publication : 28/07/2020

Dans votre région

92 projets financés par l’AUF dans le cadre de son plan d’action spécial COVID-19
Lire la suite
L’AUF s’associe à la Coalition mondiale pour l’éducation lancée par l’UNESCO
Lire la suite
Le programme APPRENDRE dévoile son clip de présentation
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Némésis Srour : Les échanges que l’AUF promeut favorisent un réseau de circulations des savoirs
Lire la suite
Zoom sur les projets de recherche COVID19 (6/7) : l’Université de Bordeaux
Lire la suite
Le scanner thermique intelligent : une solution à l’aide du système de santé moldave
Lire la suite