Médecin au service de tous

Shelley-Rose-Hyppolite
Shelley-Rose Hyppolite

Shelley-Rose Hyppolite était en Haïti en 2010 après le tremblement de terre et l’épidémie de choléra, mais aussi au Cameroun et en Sierra Leone lors de la crise du virus Ebola… Engagée il y a plus de 20 ans auprès de Médecins du Monde Canada, elle a rejoint en 2014 les équipes d’urgences de la Croix-Rouge canadienne.

Née dans un quartier populaire de Montréal, Shelley-Rose a été témoin jeune de la précarité sociale et des inégalités de santé. «  À 10 ans, mon père d’origine haïtienne m’a amenée dans son pays natal, se souvient-elle. Pour la première fois, j’étais témoin d’une autre pauvreté, extrême ». Ce voyage sera fondateur : elle choisit de soigner les gens. Médecin de famille, puis «  médecin dépanneur  » dans les contrées reculées du Québec, Shelley-Rose se spécialisera par la suite en santé publique et médecine préventive.

Un projet de coopération interuniversitaire

Très engagée sur le terrain des inégalités sociales de santé, elle coordonne aujourd’hui un projet d’appui à la Faculté de médecine et de pharmacie de l’Université d’État d’Haïti. L’AUF soutient ce projet interuniversitaire, international et à forte dimension de développement social. Il est mené en partenariat avec deux universités québécoises  : la Faculté́ de médecine de l’Université Laval et celle de Montréal.

« Ce projet de coopération vise à améliorer la formation médicale, la qualité des soins et, à plus long terme, la santé de toute la population haïtienne. L’AUF a tout de suite saisi les enjeux d’une meilleure formation et d’une gouvernance universitaire tournée vers la responsabilité sociale. »

D’un montant d’environ 100 000 € sur 2 ans, le financement de l’AUF doit notamment permettre la révision du curriculum de formation médicale, afin qu’il réponde aux critères d’accréditations et d’homologations internationale.  «  L’Agence universitaire de la Francophonie est réellement partie prenante dans cette reconnaissance académique. Elle nous soutient sur le terrain, au niveau logistique et administratif ».

L’enseignante derrière la femme médecin

Médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale, Shelley-Rose est aussi Professeure à la Faculté de médecine de l’Université Laval à Québec. Fidèle à ses valeurs de justice sociale, elle essaie de conduire ses étudiants à une prise de conscience, par son enseignement sur la santé mondiale et la transmission de son expérience de terrain.

Date de publication : 05/11/2019

Dans votre région

92 projets financés par l’AUF dans le cadre de son plan d’action spécial COVID-19
Lire la suite
L’AUF s’associe à la Coalition mondiale pour l’éducation lancée par l’UNESCO
Lire la suite
Le programme APPRENDRE dévoile son clip de présentation
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Quatrième réunion du Conseil régional d’orientation stratégique de l’AUF en Afrique centrale et Grands Lacs
Lire la suite
Némésis Srour : Les échanges que l’AUF promeut favorisent un réseau de circulations des savoirs
Lire la suite
Zoom sur les projets de recherche COVID19 (6/7) : l’Université de Bordeaux
Lire la suite