Partages d’expériences sur l’enseignement à distance dans les universités laotiennes : bilan et perspectives

ENS LPB
La pandémie est aussi une opportunité pour les acteurs académiques de réfléchir autrement et de développer de nouvelles approches.

Les écoles et les universités laotiennes n’ont toujours pas réouvert : elles sont à l’arrêt depuis mi-mars en raison de la pandémie du COVID-19. La crise sanitaire pose sans doute des difficultés pour les établissements d’enseignement supérieur. Mais elle est aussi une opportunité pour les acteurs académiques de réfléchir autrement et de développer de nouvelles approches.

Plus de 60 représentants d’universités francophones et d’écoles normales supérieures du Laos se sont réunis autour d’une conférence en ligne inédite sur les perspectives de mise en place d’un enseignement à distance de qualité.  Animé par Dr Silinthone Sacklokham, Directrice générale du Département des Relations internationales du Ministère de l’Éducation et des Sports du Laos (MESL), le webinaire s’est déroulé le 14 mai 2020.

Plus de 60 représentants d’universités francophones et d’écoles normales supérieures du Laos se sont réunis autour d’un webinaire sur les perspectives de mise en place d’un enseignement à distance de qualité.

« L’enseignement supérieur à distance est une notion nouvelle pour les universités laotiennes. Les chaînes de télévision nationales donnent plutôt la priorité à l’éducation scolaire. L’accès à l’internet est difficile, voire impossible pour les étudiants dans les régions lointaines alors que dans les grandes villes, la connexion coûte très cher. », a déclaré le Prof. Dr. Saykhong Saynasine, Directeur général du département de l’enseignement supérieur (MESL) tout en dressant un état des lieux très précis de l’enseignement supérieur à distance au Laos. Il a également annoncé qu’un cadre juridique pour l’enseignement à distance était en cours d’élaboration par le Ministère et serait bientôt disponible.

Avec la crise sanitaire, les établissements ont aujourd’hui des défis majeurs à relever, notamment la capacité d’adaptation des étudiants à ce nouveau mode d’apprentissage, le manque d’expérience des enseignants, la limite des ressources en ligne et l’insuffisance des infrastructures, etc. « Selon les données statistiques, 70% de nos étudiants n’arrivent pas à suivre les cours à distance. », a fait savoir Mme. Somchanh Bounphanmy – Vice-présidente de l’Université Nationale du Laos.

Les universités ont également exprimé leurs besoins concrets en matière de réglementations, de guides et d’outils en faveur de l’enseignement en ligne, de transfert d’expertise, d’assurance qualité et d’infrastructures, etc.

Tous les participants se sont accordés sur le fait que l’enseignement à distance, au-delà du contexte de la crise sanitaire, sera indispensable dans l’avenir. Les universités doivent, plus que jamais, changer leur regard vis-à-vis de l’enseignement à distance et s’adapter très vite aux exigences de l’ère numérique.

À la suite de ces échanges, la représentante du Ministère de l’Éducation et des Sports du Laos qui animait la séance de travail, a insisté sur la pertinence de la mise en place de mesures d’accompagnement de la part de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), à court mais aussi à moyen et long terme, pour aider les universités laotiennes dans la mise en place et l’organisation de l’enseignement à distance.

« Essayons donc de faire de cette crise sanitaire une chance pour avancer dans la maîtrise du numérique au sein des universités du Laos. », a insisté Mme Ouidad Tebbaa, Directrice régionale de l’AUF en Asie-Pacifique.

« À côté des difficultés liées à la règlementation et à la connexion d’internet, la maîtrise des outils d’enseignement à distance, la formation des enseignants à ce type d’enseignement innovant, l’assurance qualité sont les défis majeurs que nous avons à relever ensemble. Essayons donc de faire de cette crise sanitaire une chance pour avancer dans la maîtrise du numérique au sein des universités du Laos. », a insisté Mme Ouidad Tebbaa, Directrice régionale de l’AUF en Asie-Pacifique.

Dans cette perspective, la Direction régionale Asie-Pacifique de l’AUF et son antenne de Vientiane ont mis en place un programme de sensibilisation et de formation, en vue d’apporter les réponses adéquates aux difficultés que rencontrent les décideurs, les responsables techniques les enseignants laotiens.

La première phase de cet accompagnement  a consisté en 3 webinaires sur :

  • l’implantation de l’enseignement numérique dans un établissement d’enseignement supérieur,
  • l’hybridation du cursus présentiel avec des enseignements en ligne,
  • des offres éducatives gratuites pour les établissements comme celles de Google Microsoft.

Organisés les 25, 28 et 29 mai 2020, ces webinaires ont été animés par des experts francophones dans le domaine de l’enseignement à distance, comme M. Ngo Ba Hung (Université de Can Tho), M. Mokhtar Ben Henda (Université de Bordeaux Montaigne) et M. Tang Ba Hoang (Université de Hanoï).

Chacun de ces webinaires a rassemblé entre 70 et 100 personnes provenant de l’Université Nationale du Laos, de l’Université des Sciences de la Santé du Laos, de l’Université de Savannakhet et des écoles Normales Supérieures de Luang Prabang et de Paksé.

Les webinaires ont été animés par des experts francophones dans le domaine de l’enseignement à distance

Selon Mme Latdany Latmany, directrice adjointe du département de français de la faculté de Lettres de l’Université Nationale du Laos : « Les retours d’expérience des experts français et vietnamiens nous permettent de comprendre le potentiel que recèle l’enseignement à distance ainsi que les étapes à suivre pour sa mise en place dans nos cursus universitaires et dans nos pratiques au quotidien.».

Mme Latmany participera d’ailleurs, avec une quinzaine de collègues francophones des établissements laotiens à la deuxième partie de ces formations proposées par l’AUF qui consistent en un « Accompagnement intensif sur les méthodes et outils d’enseignement à distance, en adéquation avec les besoins et le contexte pédagogiques ». Cet accompagnement qui débutera le 8 juin prendra la forme d’un auto-apprentissage tutoré et d’un travail collaboratif sur une plate-forme technico-pédagogique de l’AUF et ce, sur une période de 5 semaines.

Ces rencontres ont été organisées par l’AUF dans le cadre de son plan d’action spécial – Pandémie COVID-19, qui vise, dans ce contexte de crise sanitaire, à rester au plus près des besoins et des attentes réelles de ses membres.

C’est également dans le cadre de ce plan que l’Antenne de Vientiane de l’AUF a mis en place, depuis plusieurs semaines, un accompagnement des enseignants francophones à l’utilisation des outils d’enseignement à distance gratuits comme Google Classroom et Zoom et un concours autour de  la Bibliothèque Numérique de l’Espace Universitaire Francophone (https://bneuf.auf.org) pour les étudiants francophones. Le but de ce concours est qu’ils puissent se familiariser avec cet outil qui propose plus de 11 000 000  ressources en ligne en accès libre et gratuit.

 

Date de publication : 02/06/2020

Région(s)

+ Asie-Pacifique

Dans votre région

Publication de quatre notes d’orientation sur l’assurance qualité interne dans l’enseignement supérieur
Lire la suite
Un partenariat mondial pour le secteur de l’enseignement supérieur
Lire la suite
Objectifs réussis pour les Volontaires Internationaux de la Francophonie de l’AUF et du Service Civique français
Lire la suite

Ailleurs à l'AUF

Focus vidéo projets COVID-19 soutenus par l’AUF : Université de Carthage (Tunisie)
Lire la suite
2 nouvelles universités du Moyen-Orient adhèrent à l’AUF : le réseau régional compte désormais 89 membres issus de 16 pays
Lire la suite
Université Joseph Ki-zerbo (Burkina Faso) : focus sur les projets de recherche COVID-19 financés par l’AUF en Afrique de l’Ouest
Lire la suite