Dialogue en ligne : Plein phare sur le Dictionnaire des francophones

TWT_AUF_DDF-webinaire-4

A l’occasion du lancement du Dictionnaire des francophones (DDF) le 16 mars 2021, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) , l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’Institut international pour la Francophonie (2IF) de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (France) organisent le 23 mars 2021 le dialogue en ligne intitulé « Plein phare sur le dictionnaire des francophones ».

Objectif du Webinaire

Il s’agit de donner la parole à des spécialistes qui aborderont la question du Dictionnaire des francophones sous un angle d’ouverture, de diversité culturelle et de modernité de la langue française.

Retransmission

Le webinaire sera retransmis en direct de 14h00 à 15h00  (heure de Paris).

Pour vous inscrire : cliquez-ici

Animateur

Jean-Benoît Nadeau, journaliste au magazine L’actualité et auteur du livre Le français, quelle histoire !

Panelistes

  • M. Bernard Cerquiglini

Universitaire, Bernard Cerquiglini fut professeur aux universités de Paris, Bruxelles et Bâton Rouge, directeur de l’Institut national de la langue française (C.N.R.S.) ; il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, dont L’Accent du souvenir et L’invention de Nithard aux Editions de Minuit, Le Ministre est enceinte et Un Participe qui ne passe pas, aux Editions du Seuil.  Haut-fonctionnaire, il fut notamment Délégué général à la langue française et aux langues de France, recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie. Il est membre de l’Ouvroir de littérature potentielle (Oulipo), et auteur-présentateur de l’émission « Merci Professeur » (TV5Monde) ».

  • Mme Gabrielle le Tallec

Mme Gabrielle Le Tallec est professeure des universités en Sciences du Langage à l’Université Paris 13-Villetaneuse, membre du Laboratoire LATTICE – Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition, UMR 8094, Paris 3/ENS/CNRS.  Présidente du Réseau LTT (Lexicologie-Terminologie-Traduction), membre de l’Agence Universitaire de la Francophonie, ses recherches récentes portent sur le français, les variétés du français dans le monde, et la question du genre dans la diversité des langues.

  • Mme Mona Laroussi

Mona Laroussi est enseignante-chercheure à l’Université de Carthage (Tunisie) et à l’Université de Lille (France). Elle est titulaire d’un DEA, d’un doctorat et d’une habilitation universitaire en Technologie éducative. Elle occupe actuellement le poste de directrice a.i à l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF) à Dakar (Sénégal) structure relevant de l’OIF. Elle a été, de septembre 2014 à septembre 2017, directrice exécutive de l’Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), de l’AUF basé à Tunis. Les activités de recherche de Mona Laroussi concernent les EIAH (Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain) et plus particulièrement la manière de conjuguer l’adaptation, la contextualisation et l’appropriation des technologies éducatives. Mona Laroussi est co-auteure de plusieurs chapitres et de publications dans des revues internationales ainsi que dans des conférences nationales et internationales.

  • Mme Adeline Larissa Simo-Souop

Adeline SIMO-SOUOP a obtenu en 2010, le Prix de Sociolinguistique Francophone pour sa thèse de doctorat portant sur la variation du français au Cameroun. Elle a été intégrée au Comité scientifique de l’Observatoire de la langue française de l’OIF depuis juin 2019. Elle est professeure de Linguistique française à l’Université de Buea, située en région anglophone du Cameroun. Elle a publié plusieurs travaux portant sur la description du plurilinguisme (parlers mixtes et parlers jeunes) au Cameroun.

  • M. Noé Gasparini

Noé Gasparini est chef de projet à l’Université Jean Moulin Lyon 3, Institut international pour la Francophonie (2IF). Il conçoit et coordonne le développement du Dictionnaire des francophones, alliant modélisation des données lexicographiques, dictionnairique et gestion de l’équipe du projet. Au cours de sa formation en linguistique, il a réalisé un projet de documentation et de description de la morphosyntaxe d’une langue parlée en Amazonie. Il s’est ensuite intéressé au Wiktionnaire francophone, explorant ses enjeux lexicographiques et organisant diverses actions de médiation et de valorisation de ce dictionnaire collaboratif.

Date de publication : 16/03/2021
Date début : 23/03/2021
Date fin : 23/03/2021
Retour à la liste
des événements

Plus d’actualités

Soutien aux structures de recherche et innovation en Europe centrale et orientale – Résultats de la présélection
Lire la suite
Les étudiants de l’Université du Pacifique Sud (Fidji) s’engagent dans la lutte contre la pandémie COVID-19
Lire la suite
« Mieux piloter nos établissements d’enseignement supérieur en garantissant la performance et la qualité de la gouvernance »
Lire la suite
« La gouvernance universitaire et le numérique en temps de crise » : rencontre d’experts sur les défis et la nécessité d’adaptation
Lire la suite
Séminaire régional de partage de bonnes pratiques de structuration de la recherche universitaire
Lire la suite