Appel à candidature : 5ème édition du Prix El Fassi

prix-El-Fassi-1 (1)

L'AUF lance la 5ème édition du Prix El Fassi. Ce prix, remis tous les quatre ans, couronne le travail d’une personnalité marquante des réseaux de la Francophonie dont l’action a exercé une large influence par la qualité de son expertise et le caractère innovant de son action à l’échelle internationale. Le ou la lauréat.e du Prix El Fassi recevra une dotation de 15 000 euros qui lui sera remis à l’occasion de la célébration de l’Assemblée générale de l’AUF à Bucarest du 21 au 24 septembre 2021. L'appel à candidature est ouvert jusqu'au 25 juillet 2021.

Objet du Prix

Lors de sa 9ème Assemblée générale à Marrakech (Maroc) en 1987, en créant ce prix, l’AUF a souhaité rendre hommage à Mohammed El Fassi, figure emblématique de la Francophonie universitaire qui a participé activement à la fondation de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Remis tous les quatre ans, ce prix couronne le travail d’une personnalité marquante des réseaux de la Francophonie dont l’action, dans l’un ou plusieurs des domaines ci-après, a exercé une large influence par la qualité de son expertise et le caractère innovant de son action à l’échelle internationale :

  • recherche
  • formation
  • gouvernance
  • transfert de connaissances/compétences
  • développement et coopération internationale.

Dotation

Le ou la lauréat.e du Prix El Fassi recevra une dotation de 15 000 euros.

Dépôt de candidatures

L’auto-nomination n’est pas admise.

Seuls les responsables au sein des établissements membres de l’AUF ou les personnalités siégeant aux instances de l’AUF peuvent proposer des candidatures au Prix El Fassi.

Les candidatures soumises doivent attester, entre autres mérites, de la plus grande exemplarité, et faire la preuve d’une dimension internationale avérée. À charge à la personne qui nomine une candidature de fournir toutes les preuves nécessaires à l’appréciation du dossier.

La soumission de candidature pourra être accompagnée de documents qui en attestent les mérites et fournissent les informations nécessaires pour appuyer la nomination.

Les candidatures proposées doivent :

  • pouvoir justifier d’une activité pendant 25 ans après la thèse,
  • être, ou avoir été, en activité dans un établissement membre de l’AUF.

 Jury de sélection

Le processus d’évaluation des dossiers et de sélection des lauréats est placé sous la responsabilité d’un jury mixte composé de membres des instances de l’AUF.

Critères de sélection

Le jury classera les dossiers en prenant en considération le rayonnement international du candidat eu égard notamment aux critères suivants :

  • l’importante contribution apportée à des opérations significatives de développement ;
  • les travaux (publications dans des revues à comité de lecture, communications dans des colloques internationaux…) ou liste des ouvrages constituant une œuvre originale ;
  • les recherches appliquées à valeur ajoutée pour le développement économique et social ;
  • l’encadrement (direction de laboratoires et d’équipes, direction de thèses, développement de collaborations internationales, animation de sociétés savantes et d’associations scientifiques, participation à des Comités de lecture…) ;
  • la reconnaissance régionale et internationale (obtention de prix ou de citations, expertises internationales, missions d’enseignement en pays étrangers au titre de professeur invité…) ;
  • la coopération avec les réseaux francophones et la vulgarisation de ses travaux dans le cadre de la Francophonie.

Constitution du dossier candidature

  • Un document écrit exposant clairement les mérites exceptionnels de la candidature nominée et sa dimension internationale avérée, conformément aux dispositions du présent Règlement ;
  • Le CV détaillé du candidat nominé

Modalités

Pour accéder au règlement au format pdf : cliquez-ici

 Professeur Mohamed Ghali El Fassi

Mohammed El Fassi (1909 – 1991 à Rabat) est un homme d’État marocain, co-fondateur de l’AUF et membre de son premier conseil d’administration en 1961. Il a été ministre de l’Éducation Nationale et des Beaux -rts au Maroc (1955-1958) ainsi que Ministre de la Culture en 1970. Il a également été recteur de l’Université Quaraouiyine de Fès, puis de l’Université Mohammed V de Rabat. Par Ailleurs, il a été directeur du bureau local de l’UNESCO à Rabat et Président du Conseil Exécutif de l’UNESCO.

Date de publication : 25/05/2021
Date limite : 25/07/2021
Retour à la liste des
appels à candidatures

Plus d’actualités

Collaboration scientifique relative à une méthode plus écologique d’analyse de l’eau (Ramia Al Bakain, Jordanie)
Lire la suite
Concours « Conter et rencontrer les sciences » : le jury a tranché !
Lire la suite
Les universités francophones s’engagent avec l’AUF pour l’égalité femmes-hommes : lancement officiel du consortium
Lire la suite
Finale du concours « Ma thèse en 180 secondes » en Bulgarie – édition 2021
Lire la suite