École doctorale régionale Prélude en « Langues, pluralités et développement » : Colloque International de doctorants

IMG_2123A
L'assistance durant la séance plénière du 2 octobre 2017

Les doctorants de l’École doctorale régionale Prélude en « Langues, pluralités et développement dans la Zone Océan Indien» se sont réunis à Antananarivo (Madagascar) les 2 et 3 octobre 2017 dans le cadre d’un colloque international.

Cette rencontre a rassemblé des doctorants et des jeunes docteurs en Sciences Humaines et Sociales provenant des universités et des laboratoires de la zone Océan Indien. Elle a permis de former et d’aider les participants à communiquer sur leurs travaux et de susciter des partages et des échanges de points de vue à travers les différentes disciplines de chacun, et à travers les trois axes d’intervention : « Langue marqueur d’identité », « Patrimoines et construction de l’identité », et « Cultures, langues et identités ».

Vers un espace de dialogues

C’est la complexité du concept qui permet de faire de ce colloque un excellent observatoire et un espace de dialogues prônant différentes théories où l’on s’interroge sur les formes que peut prendre l’identité, qu’elle soit linguistique ou autre, dans la zone Océan-Indien, en questionnant les processus d’intégration, de conservation, d’appropriation, d’adaptation, d’insécurité ou de perte. Les enjeux s’inscrivent sur des registres variés à travers les représentations, l’appartenance, les rencontres, l’ouverture à l’altérité mais également par les rejets, les négociations et les revendications identitaires.

« Ce colloque va bien au-delà d’une rencontre, il s’agit pour nous de recueillir de nouveaux regards sur notre thématique mais surtout de mettre l’accent sur la notion d’identité qui est au centre de toutes nos problématiques » souligne Albertine Mandimbisoa (Université Antsiranana-Madagascar)

Le programme « Horizons francophones », soutenu par l’AUF et coordonné par Bernard de Meyer (Université du KwaZulu-Natal-Afrique du Sud) propose des dispositifs inter-établissements et des accompagnements plus complet des doctorants. Ces accompagnements sont surtout de conseils individualisés par des experts renommés du domaine ; des séminaires méthodologiques et scientifiques, des bourses pour réaliser les études de terrain et les stages en laboratoire et d’ aides à la publication d’articles.

Date de publication : 03/10/2017

Région(s)

+ Océan Indien

Plus d’actualités

Enseignement supérieur : vers une gestion de scolarité modernisée
Lire la suite
Madagascar : Des recherches académiques sur la société au service de la société
Lire la suite
Le Président de la République française sollicite l’AUF pour la diffusion du savoir francophone
Lire la suite
À Beyrouth, les forces francophones se rapprochent en faveur de la qualité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche
Lire la suite
Dernière étape pour les candidats avant le 18e concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES)
Lire la suite