Appel à communications : troisième conférence internationale sur la Francophonie économique

OFE_conference-dakar-2022

L’Observatoire de la Francophonie économique de l’Université de Montréal (OFE) a le plaisir d’annoncer l’organisation de sa troisième conférence internationale sur la Francophonie économique (CIFE) en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et en association avec le projet « Renforcement des politiques publiques pour les emplois décents en Afrique francophone dans le contexte de la COVID-19 » (projet financé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et réalisé conjointement par le Laboratoire d'Analyse des Politiques de Développement de l’UCAD et l’OFE).

Cette conférence aura lieu en présentiel à Dakar, du 16 au 18 mars 2022, et aura pour thème central « Vers une économie résiliente, verte et inclusive ».

Tous les sujets qui sont d’intérêt pour les politiques économiques et sociales et pour le milieu des affaires seront considérés pour les communications libres. Les chercheurs, les étudiants et les praticiens de toutes les disciplines et de tous les milieux sont invités à soumettre une proposition de communication pour présenter et disséminer les résultats de leurs travaux. La participation des femmes et des jeunes est fortement encouragée.

Les personnes qui désirent participer à une séance de communications libres doivent soumettre une proposition en français en vue de son évaluation par le comité scientifique de la conférence. Les propositions seront acceptées jusqu’au 15 décembre 2021.

Toutes les informations sont disponibles sur le site web de l’OFE : cliquez ici.

Date de publication : 04/11/2021
Date limite : 15/12/2021
Retour à la liste des
appels à candidatures

Plus d’actualités

RAFANAQ : mutualiser les données et pratiques entre les Agences nationales d’assurance qualité en Afrique
Lire la suite
Appel à projets AUF-COVID-19.2 : l’AUF débloque 1,2 million d’euros pour soutenir 56 projets de recherche dans 37 pays !
Lire la suite
Des chercheurs.euses francophones en sciences environnementales en mobilité dans les pays du Sud
Lire la suite